Mer Baltique: Des marins jettent des vaches mortes à la mer
Actualisé

Mer BaltiqueDes marins jettent des vaches mortes à la mer

La police danoise a accusé vendredi les marins d'un navire libanais d'avoir jeté dans la mer Baltique des vaches mortes pendant une tempête dans l'Atlantique.

La police suédoise d'abord puis la danoise enquêtaient sur l'origine de 14 cadavres de ruminants parvenus depuis le 31 décembre sur le rivage du sud de la Suède et de l'est du Danemark.

Ce sont les Danois qui ont indiqué que le mystère avait été résolu. La police «soupçonne à présent que les vaches proviennent d'un navire libanais qui a transporté du bétail vivant vers l'Europe depuis un port américain», a-t-elle expliqué dans un communiqué.

Ce navire «a rencontré une tempête dans le golfe de Gascogne, où un certain nombre de vaches ont péri. L'équipage a apparemment eu du mal à savoir ce qu'il devait faire des cadavres des animaux», a-t-elle ajouté. Il est interdit de jeter des animaux morts dans cette mer, a rappelé la police.

Éventrées pour rester au fond

Les vaches avaient été éventrées dans l'espoir qu'elles restent au fond, et leurs oreilles coupées pour compliquer l'identification. Certaines avaient été abattues par arme à feu, et elles avaient les pieds liées probablement pour être soulevées plus facilement.

L'équipage avait essuyé un refus après avoir demandé à débarquer les cadavres dans un port russe, a montré l'enquête. De là il avait mis le cap sur les environs de l'île danoise de Christiansø, où la police pense qu'a été commis le méfait.

La police danoise a précisé que le navire était vendredi «dans un port de la mer Baltique». Selon le site internet marinetraffic.com, le seul bâtiment libanais dans la Baltique était un transporteur de bétail amarré à Klaipeda (Lituanie). Son armateur, le libanais Khalifeh Shipping Line, n'était pas joignable vendredi. (afp)

Ton opinion