Yémen: Des membres d'Al Qaïda en procès pour complot
Actualisé

YémenDes membres d'Al Qaïda en procès pour complot

Le procès de neuf membres présumés d'Al Qaïda, accusés d'avoir voulu assassiner le président Abd-Rabbou Mansour Hadi, s'est ouvert dimanche.

Les accusés attendent le début du procès, le 10 novembre.

Les accusés attendent le début du procès, le 10 novembre.

Ils sont également poursuivis pour avoir voulu tuer des responsables de la sécurité et enlever des étrangers. Cette audience fait suite à un procès qui s'était conclu en septembre dernier par la condamnation de trois autres membres d'Al Qaïda pour des chefs d'inculpation analogues. Le Yémen est aux prises avec l'une des branches les plus actives d'Al Qaïda, AQPA (Al Qaïda dans la péninsule arabique), qui a tenté de commettre plusieurs attentats contre les intérêts occidentaux, y compris contre des avions de ligne.

Suspect principal en fuite

Selon des documents de justice, six membres du groupe en jugement, dont le principal suspect, qui est toujours en fuite, ont posé un engin explosif cette année sur une route par où passe le chef de l'Etat pour se rendre à son bureau du palais présidentiel. Ils avaient l'intention de déclencher l'engin par télécommande, mais celui-ci a été découvert et désamorcé à temps par les forces de sécurité, écrit l'agence Saba. Abd-Rabbou Mansour Hadi a été élu à la présidence en février 2012 après la démission de son prédécesseur, Ali Abdallah Saleh, dans le cadre d'un accord de transfert du pouvoir qui a mis fin à plusieurs mois de manifestations populaires contre son pouvoir. (ats)

Ton opinion