Actualisé 29.12.2018 à 08:30

Etats-Unis

Des membres d'une secte juive enlèvent des enfants

Quatre hommes liés à une secte extrémiste juive au Guatemala, accusés d'avoir enlevé deux enfants à New York, ont été arrêtés aux Etats-Unis. Ils encourent la prison à perpétuité.

Les deux enfants enlevés.

Les deux enfants enlevés.

Keystone/AP

Selon le procureur, les quatre suspects sont tous membres de la secte juive Lev Tahor, qui pratique une forme ultra-orthodoxe de judaïsme, où les femmes portent notamment des tuniques noires les recouvrant de la tête aux pieds.

L'un des hommes, âgé de 45 ans et installé à Brooklyn, a été arrêté le 23 décembre. Les trois autres, âgés de 20, 36, 42 ans, dont l'un est présenté comme le dirigeant de la secte, tous installés au Guatemala, ont été expulsés jeudi du Mexique, où ils avaient emmené les enfants. Ils ont été appréhendés à leur arrivée à New York.

Récupérer les enfants

Les quatre hommes auraient organisé l'enlèvement, dans la nuit du 18 décembre, d'une fille de 14 ans et de son frère de 12 ans dans le village de Woodridge, à 150 km au nord de New York, après que leur mère a décidé d'abandonner la secte et de les emmener avec elle aux Etats-Unis. La femme était au départ «membre volontaire» de la secte, fondée par son père.

C'est pour les récupérer, et vraisemblablement pour les ramener au Guatemala, que les quatre hommes auraient organisé cet enlèvement six semaines plus tard, en passant par le petit aéroport de Scranton, en Pennsylvanie, pour les emmener au Mexique.

Après l'arrestation des quatre suspects, les enfants ont été retrouvés à Tenango del Air, dans la région de Mexico. Ils devaient ensuite être ramenés aux Etats-Unis et rendus à leur mère. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!