Actualisé 20.12.2009 à 15:49

Attaque d'un bébé de 10 mois

Des membres de Facebook ont une dent contre Baxter

Un groupe constitué sur Facebook propose à l'Etat de Vaud d'offrir brosse à dents et dentifrice à Baxter.

«Faut-il offrir une muselière à la cheffe du Département?», s'interroge un internaute. La décision prise par l'Etat de Vaud de ne pas euthanasier Baxter fait des remous. Un groupe sur Facebook demande au canton d'offrir une brosse à dents et du dentifrice au pitbull qui a mordu un bébé de 10 mois. Tout cela «dans le respect de la dignité animale». Le groupe compte actuellement 38 membres.

Ce molosse a été séquestré suite à l'accident et pourrait être placé chez un détenteur agréé par le vétérinaire cantonal. En effet, il n'a pas été considéré comme dangereux par l'administration. Seules la propriétaire et la promeneuse ont été mises en cause dans l'accident. Ces deux femmes, dénoncées pour avoir enfreint la législation cantonale sur la police des chiens, ne pourront plus détenir de canidé potentiellement dangereux pour une durée indéterminée. Quant à l'animal, il a échappé à l'euthanasie.

Suite à l'accident, la cheffe du Département de la sécurité et de l'environnement Jacqueline de Quattro a proposé plusieurs modifications du règlement, notamment le port obligatoire de la muselière pour tous les chiens potentiellement dangereux.

20min online

Rappel des faits

Le 9 décembre à Préverenges (VD), un pitbull a blessé un enfant de 10 mois à l'oeil. Informée de l'affaire, la conseillère d'Etat Jacqueline de Quattro a ordonné une enquête interne pour savoir ce qui s'est passé. Elle a donc fait séquestrer le pitbull.

Le chien était en infraction avec la loi. Le pitbull fait partie des trois races, avec les amstaff et les rottweiler, considérées comme potentiellement dangereuses par le canton. Leurs détenteurs doivent s'annoncer et passer un test de maîtrise pour obtenir une autorisation. Ce qui n'avait pas été fait.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!