Actualisé 28.01.2009 à 11:19

Extrême-droite

Des membres de l'UDC amis d'un néonazi sur Facebook

Des membres de l'UDC lucernoise posent sur une photo en compagnie d'un jeune de 23 ans qui se présente comme néonazi sur Facebook.

La tête rasée, les bras croisés et tatoués du message suivant: «Meine Ehre heisst Treue» (Mon honneur, c'est la fidélité), un slogan utilisé par les SS. C'est ainsi que se pésente A.E. (nom connu de la rédaction) sur son profil Facebook. Si l'on passe en revue les photos de sa galerie en ligne, mise en place depuis trois semaines, on le découvre en compagnie de Yvette Estermann, la conseillère nationale UDC et du vice-président des jeunes UDC lucernois, Anian Liebrand. Il s'agit d'une photo prise lors de la récolte des signatures pour le référendum contre la libre circulation des personnes.

Interrogée sur sa présence aux côtés du néonazi, Yvette Estermann dédramatise: «Je ne peux quand même pas contrôler toutes les personnes avec lesquelles je collabore, de surcroît irrégulièrement et pour une courte durée». Elle promet cependant d'en parler avec le principal intéressé à la prochaine occasion.

De son côté, Anian Liebrand ne se pose pas trop de questions: «Le jeune-homme est aussi membre des jeunes UDC de Lucerne». A.E. a été très actif sur la scène d'extrême droite mais le chapitre semble être définitivement clos, selon les dires de Liebrand.

Lukas Reimann, conseiller national UDC et Erich Hess, président des jeunes UDC n'en sont pas convaincus et ont décidé par conséquent d'éliminer le sympathisant néonazi de leurs listes d'amis sur Facebook.

dra/pim

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!