OGM: Des militants de Greenpeace manifestent devant l'OFSP à Berne
Actualisé

OGMDes militants de Greenpeace manifestent devant l'OFSP à Berne

Une vingtaine de militants de Greenpeace ont manifesté jeudi matin devant l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) à Berne.

Motif de leur courroux: l'attitude, trop laxiste selon eux, de l'office lorsqu'il délivre des autorisations de circulation d'OGM.

Deux études menées en Autriche et en Italie ont démontré que la consommation de maïs génétiquement modifié conduit à une réduction de la fertilité ou à des modifications du système immunitaire des animaux testés, écrit jeudi matin l'organisation dans un communiqué. Pourtant un de ces maïs est autorisé depuis 2000 en Suisse et l'autre fait l'objet d'une procédure d'autorisation.

Greenpeace attend de l'OFSP qu'il «adopte une attitude plus prudente et plus restrictive lorsqu'il délivre des autorisations», explique Nadia Boehlen, porte-parole de l'organisation, interrogée par l'ATS.

Du côté de l'office, on se montre ouvert et prêt au dialogue. Le directeur Thomas Zeltner a rencontré l'experte en génie génétique de Greenpeace et s'est engagé à se pencher à nouveau sur ce dossier, a expliqué à l'ATS Sabina Helfer, du service de presse de l'OFSP.

(ats)

Ton opinion