Vaud - Des militants écolos prêts à organiser un Paléo bis

Publié

VaudDes militants écolos prêts à organiser un Paléo bis

Quelques heures après leur évacuation de la colline du Mormont, les activistes se sont réfugiés sur la plaine de l’Asse.

par
Maria Pescado
La ZAD du Mormont, mardi, jour de l’évacuation par la police.

La ZAD du Mormont, mardi, jour de l’évacuation par la police.

Fabrice COFFRINI/AFP

Les militants de la zone à défendre (ZAD) du Mormont, évacués mardi par la police, ne seront pas restés longtemps sans point de chute. Selon un lecteur de «20minutes», une nouvelle occupation a débuté mercredi soir, à la tombée de la nuit. Les ex-zadistes n’ont pas choisi n’importe quel endroit, puisque leur nouveau campement a été installé sur la plaine de l’Asse, antre du Paléo festival. «Sur le coup des 20 h, j’ai vu arriver cinq ou six vieux fourgons et vans aménagés, témoigne notre lecteur qui promenait son chien. Une trentaine de personnes se sont installées sur le site du camping du festival, des tentes ont été montées.»

Moments festifs à venir

Paléo, nouvelle ZAD? «L’occupation du Mormont a été très enrichissante, nous a confié un membre du collectif joint par téléphone mercredi soir. Nous avions la volonté de prolonger ce moment qui nous a permis d’expérimenter de nouvelles formes de vie communautaire en plein air.» Alors, lorsqu’ils ont appris que Paléo renonçait à son édition 2021, l’idée a germé qu’il y avait un espace à faire vivre. «Nous ne sommes pas ici pour empêcher une destruction, poursuit la jeune femme. Mais pour faire vivre un lieu. Nous espérons pouvoir proposer d’ici à cet été une série de manifestations engagées et militantes afin de sensibiliser le public à la cause qui nous anime. Il y aura bien entendu des moments festifs, notamment des concerts en petit comité, dans le respect des gestes barrières.» Jeudi en début de matinée, ni Paléo ni la police n’avaient encore connaissance de cette occupation.

Ton opinion

343 commentaires