Actualisé 11.10.2009 à 09:18

Paquets conjoncturels

«Des milliers d'emplois ont pu être sauvés»

Les deux premiers paquets conjoncturels de la Confédération ont permis de sauver plusieurs milliers d'emplois, selon Serge Gaillard, chef de la division du marché du travail au SECO.

Ils ont même permis de créer de nouveaux postes.

«Rien que dans le secteur de la construction, les deux premiers plans conjoncturels ont permis d'accroître le montant des commandes de plus d'un demi milliard de francs cette année», affirme le chef de la direction du travail au Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) dans une interview au journal «Sonntag».

Certes, l'horizon reste sombre pour le marché de l'emploi. Le SECO s'attend à une année 2010 encore difficile et ne table sur une amélioration sensible qu'à partir de 2011, rappelle Serge Gaillard.

Mesures d'économies

Cela n'empêche pas l'ancien syndicaliste de soutenir les réformes de l'assurance chômage prônées par les partis bourgeois pour réaliser des économies. Il s'agit de réduire le droit aux indemnités journalières à une période d'un an pour les chômeurs de moins de 30 ans et de six mois pour ceux de moins de 25 ans.

Les mesures touchant les chômeurs de moins de 30 ans permettraient d'économiser 60 millions de francs par an. Le calcul n'a pas encore été effectué concernant les moins de 25 ans.

Ces réductions concernent relativement peu de personnes, indique Serge Gaillard. Il explique que les jeunes retrouvent un emploi rapidement: malgré la crise économique, presque un quart des jeunes sans emploi cet été ont cessé de recourir à l'assurance chômage en l'espace d'un mois. Seulement un jeune chômeur sur cinq environ reste inscrit plus de six mois. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!