Actualisé 31.08.2007 à 17:30

Des milliers de Flamands «encercleront» Bruxelles dimanche

Bruxelles - Quelque 100 000 cyclistes venus de toute la Flandre pédaleront dimanche autour de Bruxelles pour réaffirmer le «caractère flamand» de sa périphérie.

Cette manifestation aura lieu alors que les divisions communautaires privent toujours la Belgique de gouvernement.

Dès le début de la matinée, les cyclistes s'élanceront pour le «Gordel» (»Ceinture», en néerlandais) un tour de 100 kilomètres autour de la capitale. Des parcours plus modestes et des randonnées pédestres seront également organisés dans quatre communes entourant Bruxelles.

Bien qu'elle ait des allures de kermesse, avec spectacles pour enfants et barbecues géants, la manifestation revêt cette année un caractère plus politique que jamais. Car la tension liée à la formation du gouvernement belge, dans l'impasse depuis 80 jours, radicalise les positions des deux camps sur le sort des quelque 150 000 francophones vivant au milieu de 800 000 Flamands dans la ceinture verte de Bruxelles, où se déroule le Gordel depuis 27 ans.

Si la capitale belge est à 80 % francophones, les communes qui l'entourent, souvent aisées, font depuis 1963 partie de la Flandre. Depuis lors, et bien que de nombreux francophones s'y soient installés, elles ont pour seule langue officielle le néerlandais.

Mais les néerlandophones dénoncent l'empiètement du français sur son territoire. En effet, les francophones peuvent voter pour des candidats bruxellois lors des élections. En outre, ils peuvent s'adresser à l'administration en français dans les six communes où ils sont majoritaires. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!