Actualisé 10.11.2012 à 18:15

Coupes dans l'éducation

Des milliers de jeunes manifestent à Rome

Des milliers de jeunes, de parents et de professeurs ont manifesté samedi à Rome contre les nouvelles cours dans le budget de l'éducation italienne.

Au Portugal, des milliers de militaires manifestent contre les nouvelles mesures d'austérité.

Au Portugal, des milliers de militaires manifestent contre les nouvelles mesures d'austérité.

Des milliers de jeunes ont manifesté samedi après- midi à Rome pour protester contre les nouvelles coupes prévues dans le budget de l'éducation nationale italienne par le plan d'austérité du gouvernement de Mario Monti. Ils étaient accompagnés de leurs professeurs et parents.

Cette manifestation, la troisième en quelques semaines, a parcouru les rues du centre de la capitale, sous haute surveillance policière. Le cortège s'est ensuite arrêté devant le ministère de l'Education où les jeunes, qui ont assuré être 30'000 à être descendus dans la rue, ont réclamé la démission du ministre Francesco Profumo.

«Touchez pas à l'école, nous la défendrons en luttant» ou «L'éducation n'est pas une marchandise, l'école n'est pas une entreprise» proclamaient les pancartes des manifestants qui ont perturbé la circulation dans le centre de la capitale italienne.

Depuis des années

Les mesures d'austérité imposées par le gouvernement de Mario Monti, comme l'équilibre des comptes des administrations locales ou l'arrêt des embauches dans l'administration publique, ont des répercussions également sur l'éducation même quand elle ne visent pas directement ce secteur.

Mais les plus récentes coupes générales décidées par le gouvernement imposent de nouvelles économies au ministère de l'Education aussi, 157 millions d'euros en 2013, 172 millions en 2014 et 237 millions en 2015.

Le secteur de l'éducation a été fortement pénalisé depuis des années en Italie en raison de la crise économique. Depuis le début du gouvernement de Silvio Berlusconi en 2008, des milliards d'euros ont été éliminés des budgets de l'école, de l'université ou de la recherche.

Au Portugal: les militaires

Au Portugal, des milliers de militaires ont eux manifesté samedi dans les rues de Lisbonne pour protester contre les nouvelles mesures de rigueur budgétaire prévues pour l'an prochain. Environ 5000 manifestants, selon les estimations des médias, ont défilé en silence et en civil derrière des banderoles appelant au respect de la «dignité de la condition militaire» et de la «souveraineté nationale».

Sous assistance financière de l'Union européenne et du Fonds monétaire international depuis mai 2011, le Portugal est tenu d'assainir ses finances publiques. Le budget du gouvernement pour 2013 prévoit de nouvelles hausses d'impôts et baisses des prestations sociales.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!