Pape/GB: Des milliers de manifestants attendus
Actualisé

Pape/GBDes milliers de manifestants attendus

Le pape Benoît XVI doit rencontrer samedi le Premier ministre David Cameron.

Divers groupes comprenant notamment des victimes des abus de prêtres catholiques ont appelé à une «protestation contre le pape».

Divers groupes comprenant notamment des victimes des abus de prêtres catholiques ont appelé à une «protestation contre le pape».

Le pape Benoît XVI doit rencontrer samedi le Premier ministre David Cameron et présider une veillée de prière à Hyde Park où sont attendus des dizaines de milliers de fidèles, au troisième jour de sa visite au Royaume Uni. Quelque 2.000 personnes devraient manifester contre sa présence.

Le souverain pontife est «calme» et «heureux de son voyage», a indiqué vendredi soir son porte-parole, le père Federico Lombardi. Il n'a pas modifié son programme, en dépit de l'arrestation de six hommes que l'unité antiterroriste de Scotland Yard soupçonne d'avoir «commandité, préparé ou inspiré des actes de terrorisme» en liaison avec sa visite.

Divers groupes comprenant notamment des victimes des abus de prêtres catholiques, des athées, des défenseurs du droit à l'avortement ou des partisans de l'ordination des femmes ont appelé à une «protestation contre le pape» avant la veillée de prière.

Selon les organisateurs, 2.000 personnes devraient se rassembler près de Hyde Park pour traverser ensuite le centre de Londres jusqu'à la résidence du Premier ministre à Downing Street.

Office à Westminster

Le pape devrait participer également à un office à la cathédrale de Westminster et s'adresser à plusieurs milliers de jeunes sur son parvis.

Cette troisième journée de la visite d'Etat de Benoît XVI, la première jamais réalisée par un pape au Royaume Uni, sera entourée de fortes mesures de sécurité, même si la police a indiqué n'avoir pas modifié ses plans après les arrestations de la veille.

Vendredi six hommes âgés de 26 à 50 ans avaient été interpellés par l'unité antiterroriste soupçonnés d'actes de terrorisme en liaison avec la visite du pape.

Les six hommes sont des employés de la société Veolia Environmental Services, appartenant au groupe français Veolia, chargée du nettoyage de la voierie pour le compte du Westminster City Council, le quartier où se trouve le Parlement britannique et où le pape a prononcé un discours historique.

(ats)

Ton opinion