Actualisé 25.02.2011 à 20:29

Crise en LibyeDes milliers de morts, selon un diplomate

Le nombre de morts en Libye se compte par milliers et non par centaines, a affirmé vendredi l'ambassadeur adjoint de la mission libyenne à l'ONU, Ibrahim Dabbashi.

Le nombre de morts en Libye se compte par «milliers» et non par centaines, selon l'ambassadeur adjoint de la mission libyenne à l'ONU, Ibrahim Dabbashi.

«Le régime du dictateur (Mouammar Kadhafi) vit ses derniers instants. Il y a des milliers de personnes qui arrivent à Tripoli et se rassemblent sur la place principale de Tripoli, la place des martyrs», a ajouté le diplomate, qui a fait défection lundi.

«Ces gens vont vaincre» mais Mouammar Kadhafi a envoyé «ses terroristes face aux manifestants et ils tirent sur les manifestants pour les empêcher de se rassembler sur la place des Martyrs», et «nous nous attendons à des milliers de morts aujourd'hui à Tripoli» a-t-il dit, lors d'une conférence de presse.

«J'appelle la communauté internationale à intervenir maintenant et à envoyer un message clair au colonel Kadhafi qu'il doit cesser les tueries immédiatement. Autrement je pense qu'il va continuer ces meurtres». «Il est temps d'arrêter cela», a dit le diplomate d'une voix forte.

«M. Kadhafi est un fou»

«Je pense que le nombre de morts se compte (déjà) par milliers. Il est difficile de savoir exactement car ils récupèrent les corps et les emmènent dans le désert ou quelque part. Je suis sûr que le nombre se compte par milliers, pas par centaines», a-t-il encore souligné.

«M. Kadhafi est un fou. Il est psychologiquement instable. Il va rester jusqu'au moment où il sera tué ou il se suicidera», a encore indiqué le diplomate. «Ses fils pourraient essayer de quitter le pays», a encore estimé M. Dabbashi qui s'exprimait dans les locaux de la mission libyenne à l'ONU.

«M. Kadhafi a le choix entre être tué ou se suicider. Il pourrait chercher à envoyer certains membres de sa famille à l'étranger mais je crois qu'il préfère mourir en Libye du fait de son caractère narcissique. Il veut agir en héros», a avancé M. Dabbashi.

Il a appelé les fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères à soit sortir pour manifester dans les rues, soit rester chez eux. Il a invité les diplomates libyens à travers le monde à prendre le parti du peuple.

Niveau de conscience

«Je peux vous assurer que le peuple de Libye a atteint un niveau de conscience qui lui permet de prendre ses décisions au bon moment et d'une façon appropriée», a-t-il insisté.

Concernant la réunion du Conseil de sécurité prévue dans l'après-midi, M. Dabbashi a dit qu'il espérait qu'il défère M. Kadhafi devant le Tribunal pénal international. «Je crois que le Conseil de sécurité imposera un embargo sur les armes et un embargo sur les voyages pour M. Kadhafi et ses associés criminels et va aussi geler les avoirs de Kadhafi», a-t-il dit.

M. Dabbashi a indiqué que les mercenaires qui s'en prennent aux civils en Libye viennent d'Algérie, de Tunisie, du Mali, du Niger, du Tchad et d'Ethiopie. «Je leur dit arrêtez de tirer contre vos frères arabes. Nous sommes tous des arabes », a-t-il dit.

S'agissant des exportations de pétrole de la Libye, elles pourraient être interrompues «pour des raisons de sécurité». «Mais de toutes façons je pense qu'elles sont bien contrôlées par le peuple», a-t-il conclu.

TSR

(afp)

Les USA suspendent leur ambassade

Les Etats-Unis ont suspendu vendredi le fonctionnement de leur ambassade en Libye en raison de l'insécurité à Tripoli et faute de pouvoir assurer la sécurité de leurs diplomates, a annoncé le département d'Etat.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!