CFF: Des milliers de passagers en rade entre Genève et Lausanne
Actualisé

CFFDes milliers de passagers en rade entre Genève et Lausanne

Plusieurs milliers d'usagers du train sont restés à quai vendredi matin entre Lausanne et Genève suite à un dérangement d'un transformateur électrique.

La ligne ferroviaire a été complètement interrompue durant plus de deux heures. Les voyageurs ont dû supporter d'importants retards.

C'est la défaillance d'un transformateur électrique à Rolle (VD) peu avant 09.00 heures vendredi qui a paralysé le système. Le trafic ferroviaire a dû être interrompu dans les deux sens entre Genève et Lausanne. Les CFF ont mis en place un service de bus - une quinzaine - le temps des travaux de remise en état. Mais ils n'ont été que partiellement utilisés.

La mobilisation de bus de remplacement sur la très fréquentée autoroute entre Lausanne et Genève n'était de toute façon pas forcément indiquée, a précisé à l'AP Jean-Louis Scherz porte-parole des CFF. Les spécialistes ont finalement pu rétablir l'alimentation électrique sur une des deux voies entre Perroy et Gilly-Bursinel et la circulation des trains a repris normalement à partir de 11.15 heures.

Grogne

L'interruption a laissé des milliers de voyageurs en rade. Ils ont subi des retards allant jusqu'à deux heures et demie, a précisé Jean-Louis Scherz. Les ICN St-Gall-Bâle-Bienne-Genève aéroport, l'IC St-Gall-Berne-Genève aéroport, l'IC Genève-Lucerne et l'IR Brigue-Genève aéroport ont notamment été touchés. Le réseau régional a aussi été perturbé. Seuls les trains régionaux Lausanne-Allaman-Lausanne et Genève-Coppet-Genève ont pu continuer à circuler durant l'interruption.

Certains passagers ont manifesté leur mécontentement, s'estimant mal informés. Porte-parole des CFF, Frédéric Revaz a précisé à la Télévision suisse romande qu'une trentaine d'assistants ont été mobilisés pour informer les gens.

Malgré tout, il est possible que les gens aient été trop peu renseignés et les CFF s'en excusent. Et de préciser que les voyageurs ayant manqué un rendez-vous important ou un avion peuvent s'adresser aux CFF, qui examineront leur demande de dédommagement. (ap)

Le récit d'un usager des CFF bloqué à Nyon vendredi matin

Un lecteur de 20 minutes qui a pris le train à Genève à 8h56 ce matin se trouvait à Nyon vers 11h. Au téléphone il nous raconte: «J'ai attendu jusqu'à 10h10 en gare de Genève avant que le train ne parte. Et actuellement, je suis en gare de Nyon. Beaucoup de gens annulent leur rendez-vous, d'autres décident de prendre le taxi. Je donne des cours privés à Lausanne et j'ai dû téléphoner pour annuler un premier cours».

Il précise aussi que les annonces des CFF ne sont pas très précises et induisent en erreur les personnes qui arrivent en gare: «Certains messages dans les hauts-parleurs parlent d'un petit retard de 10 minutes».

N° d'appel gratuit

Pour l'information des voyageurs, les CFF ont ouvert une ligne téléphonique gratuite au numéro 0800 99 66 33.

Ton opinion