Actualisé 08.10.2012 à 19:06

Etats-UnisDes millionnaires touchent les allocs

Alors que la question des finances publiques anime le débat présidentiel, des millionnaires sans emplois touchent des allocations chômage.

de
Jean-Vincent Russo, New York
Le sénateur Tom Coburn souhaite faire passer une loi pour empêcher cette pratique.

Le sénateur Tom Coburn souhaite faire passer une loi pour empêcher cette pratique.

La polémique naissante a été quelque peu éclipsée par la dense actualité politique américaine. Alors que la question des dépenses publiques et des prélèvements obligatoires anime la campagne électorale, un rapport du Congrès révèle que 2400 millionnaires ont reçu des allocations chômage.

Les chiffres font référence à 2009, en plein cœur de la crise, et pourraient être sous-estimés puisque les revenus émanant des niches fiscales ne sont pas pris en compte. En 2008, ces bénéficiaires millionnaires étaient près de 3000. Pour ces deux années, près de 40 millions de dollars provenant des fonds publics américains ont été distribués à des très riches.

Rien d'illégal ici, mais le chiffre fait évidemment polémique. Même s'ils ne représentent que 0,02% des chômeurs américains, ces «millionnaires sans emplois doivent-ils toucher ces allocations ?», s'interroge le «Wall Street Journal». La mesure seraient essentiellement symbolique, mais dans une Amérique où les classes moyennes et pauvres voient leurs revenus diminuer, des Sénateurs républicains souhaiterait que le gouvernement américain stoppe cette distribution d'aides aux plus fortunés.

«Aider financièrement les plus riches ruine complètement le bien-fondé du programme d'aide aux plus démunis, et cela gonfle la dette pour les années à venir», explique le sénateur républicain Tom Coburn, qui souhaite faire passer une loi pour empêcher la pratique.

Toujours selon le rapport, 8300 personnes déclarant un revenu compris entre 500'000 dollars et 1 million de dollars brut par an ont aussi perçu ces allocations.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!