Actualisé 05.01.2014 à 21:12

Etats-Unis

Des millions d'Américains grelottent

La vague de froid qui frappe le nord et le centre des Etats-Unis n'est pas prête de s'atténuer. Le début de semaine qui devrait être encore plus froid.

Des millions d'Américains grelottaient dimanche dans le nord et le centre des Etats-Unis, avec des températures ressenties jusqu'à -38°C accompagnées de neige ou de pluies verglaçantes.

Dans le nord des Etats-Unis et le Canada voisin, ces conditions météorologiques difficiles entraînaient de multiples retards dans les aéroports. Selon le site flightaware.com, plus de 4200 vols en direction ou au départ des Etats-Unis avaient enregistré des retards avant le début de soirée.

A New York, l'aéroport John F. Kennedy a été fermé durant deux heures dans la matinée, après la sortie de piste d'un avion de Delta Airlines en provenance de Toronto qui avait dérapé en raison des pluies verglaçantes et de la neige. L'incident n'a pas fait de blessé.

Température de -51°C ressentie

Le nord des Etats-Unis et le Canada subissent depuis le début de l'année des températures polaires et des chutes de neige, qui ont causé la mort d'au moins 11 personnes aux Etats-Unis. Dimanche, des chutes de neige étaient attendues du Missouri à la région des Grands Lacs.

«Les températures les plus froides en presque 20 ans vont toucher le nord et le centre des Etats-Unis en suivant un front de froid arctique», expliquent les services météorologiques. «Combinées à des vents en rafales, ces températures vont tomber en ressenti à des niveaux potentiellement mortels, aussi bas que -51°C».

A ce niveau, des lésions graves de la peau surviennent après quelques minutes d'exposition seulement, rappellent les autorités, qui ont multiplié les appels à la prudence.

Le pire à venir

Le pire reste pourtant à venir et plusieurs dizaines de records de froid (remontant pour certains à 20 ou 30 ans) pourraient être battus d'ici mardi, dans le nord et le nord-est des Etats-Unis, mais aussi dans certaines parties du sud-est.

De retour de Hawaï, où il a passé 16 jours de vacances en famille, Barack Obama a subi de plein fouet cette vague de froid: c'est dans un grand manteau noir qu'il est descendu d'Air Force One dimanche matin pour affronter les 2°C et la pluie verglaçante qui tombe sur la capitale. A Hawaï, il faisait 27°C au moment de son départ. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!