Léman: Des millions pour redonner son lustre au Rhône
Actualisé

LémanDes millions pour redonner son lustre au Rhône

Le Grand Conseil vaudois a adopté mardi un crédit de 7,6 millions pour rénover le navire de la CGN. Il devrait à nouveau naviguer au printemps 2020.

par
ats
Ce bateau Belle Époque de 1927 a été retiré du service en 2017 par la CGN pour cause de vétusté.

Ce bateau Belle Époque de 1927 a été retiré du service en 2017 par la CGN pour cause de vétusté.

CGN

Le Grand Conseil vaudois a donné son aval mardi à un crédit de 7,6 millions de francs pour financer les travaux de rénovation du Rhône. L'objectif est de réaffecter ce bateau historique de la CGN au transport touristique d'ici au printemps 2020.

Au vote final, lors du deuxième débat, le Grand Conseil a accepté d'ouvrir les cordons de sa bourse à l'unanimité. Les députés ont soutenu ce crédit qui permet de conserver un «magnifique patrimoine».

Ce bateau Belle Époque de 1927 a été retiré en 2017 du service par la CGN pour cause de vétusté. Il va bénéficier de travaux de remise à neuf de sa structure, de l'installation de nouvelles chaudières, d'un confort et d'une sécurité améliorés.

Après la rénovation de l'«Italie financée par les milieux privés, les trois cantons lémaniques participent à ces travaux d'un montant total de plus de 15 millions de francs. Le Parlement genevois a déjà approuvé sa contribution de 4,2 millions et le Valais a promis un million de francs.

Trois millions de dons

À ces montants s'ajoutent les trois millions de dons récoltés par l'Association des amis des bateaux à vapeur (ABVL). Selon un «gentleman's agreement», une rénovation incombe à l'État, la suivante à l'ABVL, a rappelé Nuria Gorrite, présidente du Conseil d'État. Interrogée sur un subventionnement éventuel par l'Office fédéral de la culture, «on attend des nouvelles», a-t-elle indiqué.

Cette rénovation du Rhône permettra de pallier le retrait programmé du service touristique du Général-Guisan en 2020-2022. Sans compter qu'à l'horizon 2025 le Simplon devra lui aussi faire l'objet d'une cure de jouvence, également pour cause de vétusté. Restera alors encore l'Helvétie désarmé depuis 2002.

Ton opinion