Niger: Des millions versés à des enseignants «fictifs»

Actualisé

NigerDes millions versés à des enseignants «fictifs»

Les autorités ne retrouvent pas la trace de quelque 3'000 enseignants. Coût estimé : 7,8 millions de francs par an.

Les agents «contractuels» représentent environ «80%» du corps des enseignants du pays. Mais 3'000 d'entre eux «n'existent pas du tout sur les listes officielles d'émargement», a expliqué le ministre nigérien de l'Education. (Photo d'archives)

Les agents «contractuels» représentent environ «80%» du corps des enseignants du pays. Mais 3'000 d'entre eux «n'existent pas du tout sur les listes officielles d'émargement», a expliqué le ministre nigérien de l'Education. (Photo d'archives)

AFP

L'Etat nigérien verse chaque année plus de 4,789 milliards de francs CFA (7,8 millions de francs) à quelque 3'000 enseignants dont les autorités ne retrouvent pas la trace, a révélé samedi le ministre nigérien de l'éducation.

Ils «n'existent pas du tout sur les listes officielles d'émargement», a expliqué le ministre devant les députés. Il exposait les résultats d'une enquête menée en 2016 par la haute autorité de lutte contre la corruption et les infractions assimilées. L'enquête a été menée «école par école» par des gendarmes et des civils.

Faute de budgets conséquents pour recruter des enseignants titulaires, les autorités font appel depuis une dizaine d'années à des «contractuels», souvent sans aucune formation, pour dispenser des cours dans le primaire, le secondaire et dans les écoles professionnelles. Les agents «contractuels» représentent environ «80%» du corps des enseignants du pays. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion