Des mordus du «Magic» se sont affrontés à Genève
Actualisé

Des mordus du «Magic» se sont affrontés à Genève

Un millier de joueurs amateurs et professionnels de «Magic» se sont affrontés ce week-end à Genève à l?occasion d?une étape du Pro Tour.

Ce jeu de cartes inspiré du monde fantastique rassemble des millions d?adeptes à travers le monde. Le premier Suisse, un Romand, s'est classé 53e.

Le tournoi professionnel a réuni 387 participants, a indiqué dimanche à l'ATS Hélène Bergeot, responsable marketing de l'événement. Les joueurs sont principalement japonais et européens. Huit Suisses étaient en lice vendredi au début du tournoi. Les amateurs ont pu se mesurer entre eux, en marge du tournoi principal.

Les joueurs de «Magic» se préparent à cette compétition comme des athlètes, a expliqué Mme Bergeot. Ils s'entraînent des semaines à l'avance. Peu de femmes participent à ces tournois, a-t-elle souligné. Effectivement, le public et les joueurs présents dimanche à Palexpo étaient principalement des hommes âgés d'une vingtaine d'années, souvent vêtus de noir.

Les parties sont filmées et commentées en plusieurs langues pour que les adeptes puissent suivre les tactiques des meilleurs. Des arbitres veillent au bon déroulement du jeu et évitent tricheries et coups bas.

Entre poker et échecs

Les cartes de «»Magic» sont richement illustrées de créatures et de personnages imaginaires. Chacune est dotée de pouvoirs. Le joueur compose alors son jeu en fonction de sa tactique offensive ou défensive, l?objectif final étant d'éliminer ses adversaires. Selon Mme Bergeot, le «Magic» est un peu un croisement du poker et des échecs.

Le «Magic» a été inventé en 1993 par un mathématicien américain. L'engouement pour ce jeu ne s'est jamais démenti depuis avec des millions de joueurs à travers le monde. Environ 50 00 tournois sont organisés chaque année à travers l'Europe.

(ats)

Ton opinion