Actualisé 03.07.2012 à 16:48

EgypteDes musulmans «en croisade» contre la tomate

Des salafistes veulent bannir les tomates des tables musulmanes. Pas pour des raisons sanitaires ou gustatives, mais parce que ces fruits seraient d'obédience chrétienne!

Le groupe salafiste Popular Egyptian Islamic Association a appelé les fidèles à ne plus consommer de tomates. (dr)

Le groupe salafiste Popular Egyptian Islamic Association a appelé les fidèles à ne plus consommer de tomates. (dr)

Le groupe d'extrémistes musulmans Popular Egyptian Islamic Association a appelé les fidèles à ne plus consommer de tomates. La raison n'est pas une éventuelle contamination, mais plutôt religieuse. En effet, lorsqu'on coupe une tomate en deux, on peut apercevoir une croix. La tomate serait donc chrétienne et de ce fait à bannir de «vraies» tables musulmanes, se justifie le groupe de salafiste.

Sur leur page Facebook, les salafistes ont posté un cliché d'une tomate coupée accompagné du message suivant: «Manger des tomates est interdit parce que les tomates sont chrétiennes. La tomate loue la Croix au lieu d'Allah et dit qu'Allah est trois en référence à la Trinité. Je vous en conjure, faites circuler cette photo car il y a une sœur de Palestine qui a vu le prophète d'Allah (Mahomet) dans une vision. Il pleurait et mettait sa nation en garde contre le fait de manger des tomates. Si vous ne diffusez pas ce message, sachez que c'est le diable qui vous en a empêché», a rapporté le «Courrier international».

La manger, mais pas la couper!

Pour rappel, la tomate est un fruit ramené de la partie nord de l'Amérique du Sud par les Espagnols au XVIe siècle. Si elle devait avoir une vie spirituelle, elle serait donc logiquement d'une religion précolombienne, relève le site internet du journal belge «Le Vif/L'Express». Celui-ci précise que, suite à cette annonce, les commentaires ont immédiatement fusé sur Facebook et la dérision était de mise. Un internaute a par exemple proposé aux membres de ce groupe de consommer des croissants au jambon à la place!

Revenant sur ses recommandations, le Popular Egyptian Islamic Association a précisé qu'elle n'interdisait pas absolument la consommation de tomates, mais qu'elle enjoignait à ne pas couper ces dernières dans le sens laissant apparaître la croix. (20 minutes)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!