Des ouvriers de Serono payés 16 francs de l'heure
Actualisé

Des ouvriers de Serono payés 16 francs de l'heure

Le chantier d'extension de l'entreprise pharmaceutique Serono a été, vendredi, la cible du syndicat Unia.

Ce dernier a dénoncé les conditions de travail auxquelles sont soumis certains ouvriers. Des travailleurs seraient payés 16 fr. de l'heure et travailleraient plus de soixante heures par semaine. Le syndicat condamne aussi la généralisation de la sous-traitance via des entreprises allemandes et autrichiennes.

Ton opinion