Actualisé 24.11.2009 à 14:02

ContheyDes ouvriers vaudois manifestent en Valais

Une quinzaine d'ouvriers de l'entreprise vaudoise Mecapro en faillite ont manifesté mardi à Conthey (VS) devant une entreprise appartenant au même patron.

Celui-ci a renoncé à rencontrer les travailleurs qui réclament des certificats de travail.

Le syndicat Unia dénonce mardi dans un communiqué le «comportement inadmissible et scandaleux» du patron. Sans les documents réclamés, les ouvriers mis au chômage ne peuvent pas toucher d'indemnités, précise le secrétaire d'Unia Blaise Carron.

Active dans la mécanique industrielle de précision, Mecapro a été déclarée en faillite le 12 novembre. Le patron n'a depuis remis à sa vingtaine d'employés ni certificat de travail ni attestation d'employeur, dénonce le syndicat.

Les ouvriers ont décidé de manifester devant une autre entreprise du patron, en Valais. Mais l'employeur, après avoir annoncé sa venue en matinée, a finalement renoncé. Il a signifié au syndicat qu'il devrait passer par son avocat.

L'indignation est d'autant plus forte que les ouvriers ont travaillé tout le mois d'octobre sans toucher de salaire. Les documents requis réclament «juste une demi-heure de travail», précise M. Carron.

Contact sera pris avec l'avocat. Si c'est insuffisant, les travailleurs mettront la pression sur la société valaisanne, active dans le même domaine. Le syndicat soupçonne d'ailleurs un transfert de matériel et de clients entre les deux entreprises. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!