Des p'tits jobs dans la boîte
Actualisé

Des p'tits jobs dans la boîte

Pas facile de trouver un job d'été pour les jeunes désirant
se faire de l'argent de poche. Une association contribue à les placer.

Il est minuit au jardin Anglais. De jeunes gens vêtus d'un gilet fluo arborant le logo de la voirie s'affairent autour des tables jonchées de détritus divers: «Nous sommes les petites mains qui trient», s'exclame Minette-Joëlle Zeukena, une étudiante en pharmacie âgée de 21 ans. Avec son collègue Hicham, elle récupère les déchets et les met dans les sacs adéquats. «C'est la première étape d'un nettoyage qui sera complété par les spécialistes de la voirie.»

Minette-Joëlle et Hicham ont déposé un dossier à la Boîte à boulot. Le travail que cette association déniche, en collaboration avec le Service de la jeunesse et des sports, est destiné aux jeunes de 15 à 25 ans. «Nous avons créé cette association voilà deux ans, raconte Claudia Tufo, secrétaire générale de l'association. Nous proposons ainsi des jobs uniquement aux jeunes Genevois. Pour les Fêtes de Genève, nous avons proposé à la Ville des personnes de plus de 19 ans, vu qu'il s'agit essentiellement d'un travail de nuit.»

Minette-Joëlle ne s'en plaint pas: «A partir de 23 h, il y a une majoration de salaire. Et, les jours fériés, le tarif monte jusqu'à 30 fr. de l'heure.» Malheureusement, les postes d'été sont déjà tous pourvus, mais, dès le 2 septembre, la bourse aux dossiers sera ouverte. Quant aux clients, ils sont attendus et espérés.

Shahïn Ammane

Ton opinion