Beachvolley: Des paillettes à l'opération en 48 heures
Actualisé

BeachvolleyDes paillettes à l'opération en 48 heures

La joueuse suisse de beach-volley Tanja Hüberli a vécu un début de semaine mouvementé à Zurich.

Tanja Hüberli et Ramon Zenhäusern étaient tout sourire dimanche soir aux Sports Awards.

Tanja Hüberli et Ramon Zenhäusern étaient tout sourire dimanche soir aux Sports Awards.

Instagram Ramon Zenhäusern

Des strass et paillettes de la cérémonie des Sports Awards dimanche soir à Zurich à une chambre d'hôpital dans l'attente d'une opération. Voilà l'ascenseur émotionnel qu'a vécu en début de semaine la Suissesse Tanja Hüberli, qui a accompagné son petit ami de skieur Ramon Zenhäusern dans les studios de la «SRF» avant de plonger dans le doute le lendemain.

De retour d'un premier camp d'entraînement à Tenerife (Espagne) en vue des JO 2020 de Tokyo, la joueuse de beach-volley de 27 ans planifie des examens pour lundi. Depuis quelques jours, la coéquipière de Nina Betschart souffre d'arythmie cardiaque - son coeur battait trop vite. Dans la journée, le diagnostic tombe: «Une embolie pulmonaire de gravité moyenne a déjà affecté son coeur», écrit-elle sur Instagram.

Opérée - avec succès - le mardi, Tanja Hüberli se «sent mieux, se veut confiante, et va continuer de se battre pour aller» au Japon. Son compagnon Ramon Zenhäusern lui a rendu hommage. «Pouvez-vous imaginer qu'il y a 24 heures entre ces photos? La vie peut être si imprévisible! Je ne sais pas comment elle peut encore être si positive et drôle après une embolie pulmonaire de gravité moyenne. Tu reviendras plus forte!»

«On sait par expérience qu'il faut souvent freiner les athlètes après une maladie ou une blessure. Sa santé est la priorité», a expliqué Philippe Saxer, directeur du beach à Swiss Volley. La native de Reichenburg et sa partenaire Nina Betschart sont 7es - devant Joana Heidrich et Anouk Vergé-Dépré (12es) - avant les premiers rendez-vous de la saison à Doha et Cancun en mars. Les 15 premiers duos iront à Tokyo cet été.

Sport-Center

(NewsXpress)

Ton opinion