Actualisé 26.09.2018 à 12:19

Vaud

Des passagers ont cru qu'on leur avait tiré dessus

Des cailloux ont été lancés contre un train, entre Vevey et Montreux. Deux vitres ont éclaté dans un fracas proche de celui d'une détonation.

de
xfz

«Avec un ami, nous étions tranquillement assis quand, tout à coup, deux coups de feu ont retenti. Une vitre juste à côté de nous a été touchée et elle a éclaté», raconte un jeune Valaisan, encore sous le choc. Ce dernier se trouvait à bord d'un train, en partance de Vevey et qui se dirigeait vers Montreux, mardi peu après 15 h.

Le train a néanmoins poursuivi sa route avant de s'arrêter à Aigle, où les passagers du wagon touché ont été évacués, en raison des bris de verre laissés par les deux fenêtres cassées.

«Là, des policiers ont constaté qu'il ne s'agissait pas de balles, mais de cailloux. Nous ne savons pas avec quoi ils ont été lancés. Une enquête sera ouverte pour le déterminer. Mais, a priori, il s'agirait d'un simple acte de vandalisme, pas d'un tireur embusqué», explique la police cantonale vaudoise.

Si confusion il y a eu, c'est probablement parce que les wagons sont de grandes caisses de résonance. «De simples impacts peuvent ainsi être perçus tels des détonations. D'ailleurs, plusieurs passagers nous ont appelé pour dénoncer des tirs», poursuit la police.

Au final, l'affaire n'a pas fait de blessé, au-delà de quelques coupures. Et le train est arrivé à destination avec simplement 8 minutes de retard sur l'horaire prévu.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!