Grèce: Des patrons tirent sur leurs employés impayés
Actualisé

GrèceDes patrons tirent sur leurs employés impayés

Vingt-sept immigrants en Grèce, travailleurs saisonniers dans des champs de fraises du Péloponnèse (sud), ont été blessés par balles lors d'une rixe mercredi avec leurs employeurs.

Selon les premiers éléments recueillis par les enquêteurs, trois hommes chargés par le propriétaire des champs de superviser le travail ont tiré avec des carabines pour disperser les immigrants. Ceux-ci faisaient partie d'un groupe de 200 immigrés qui s'en sont pris à leurs employeurs en réclamant des salaires impayés depuis six mois, toujours selon la police.

Les forces de l'ordre ont arrêté le propriétaire, âgé de 57 ans, instigateur moral présumé, tandis que des recherches sont menées pour retrouver les auteurs des tirs. D'importantes forces de police ont été dépêchées sur les lieux pour empêcher tout nouvel incident tandis qu'une manifestation antiraciste devrait avoir lieu jeudi près du village de Manolada.

Ce dernier, grand producteur de fraises, avait déjà été au printemps 2008 le théâtre d'importantes manifestations et de grèves de migrants. Ils protestaient contre leurs conditions de travail, dans des serres où la température atteint 40 degrés, et leurs salaires.

Et en 2009, deux éleveurs grecs avaient été arrêtés pour avoir attaché à leur moto et traîné sur une route du village deux immigrés bangladais. Ils les soupçonnaient d'avoir volé leurs moutons. (ats)

Ton opinion