Des pavés pour revaloriser le centre de Loèche
Actualisé

Des pavés pour revaloriser le centre de Loèche

La ville de Loèche (VS) veut retrouver son cachet et son statut de ville médiévale.

La municipalité n'a pas hésité à mettre la main au porte-monnaie pour un assainissement de grande envergure: les 18 rues de la ville seront repavées.

Intitulé «Pavé plus» le projet s'étale sur plusieurs années, a déclaré à l'ATS le président de la ville et conseiller national Roberto Schmidt (PDC). L'avancement des travaux se fera en fonction des finances. La commune ne peut pas prendre à sa charge la totalité de la facture et recherche activement des donateurs.

Cher les pavés

Un assainissement des rues du centre historique de Loèche est devenu une nécessité. La municipalité a opté pour une option historique mais aussi onéreuse: les pavés. L'ensemble des travaux est devisé à 8 millions de francs. Un simple goudronnage reviendrait presque moitié moins cher.

Le pavage actuel des rues est passablement délabré, a précisé M. Schmid. Il a été partiellement recouvert de bitume en plusieurs endroits suite à de multiples réparations au fil des années. Les pavés ont même totalement disparu de certaines ruelles qui ne montrent plus qu'un sol en terre.

Respect du patrimoine

La commune ne veut rien laisser au hasard. Les travaux se font en étroite collaboration avec la section de conservation des monuments de l'administration cantonale. Rien ne se fait dans le vieux Loèche sans que nous ne soyons consultés, a précisé Robert Jungsten, de la conservation des monuments.

Une des conditions à ce repavage des rues était que la pierre soit d'origine valaisanne, ce qui a été respecté, a dit M. Jungsten. La pose des pavés dans la première rue assainie en juin ne respecte en revanche pas la réalité historique.

Les pavés ont été placés en épis alors qu'ils devraient être placés en ligne, a expliqué M. Jungsten. Cette disposition résulte de la vie moderne, le positionnement en épis résiste mieux aux vibrations engendrées par les véhicules.

Des spécialistes italiens

Le pavage a été réalisé par des spécialistes italiens. Avec les Portugais ils sont les seuls paveurs professionnels en Europe, a précisé le patron de l'entreprise valaisanne mandatée pour les travaux. En Suisse il existe encore quelques ouvriers capables de poser des pavés mais ils ne font pas que ça, car la demande est plutôt rare.

La vieille ville compte 18 rues pour une surface de 12 000 mètres carrés de pavés à poser. La place centrale, qui fait un quart de la surface, a déjà subi son lifting. L'assainissement de la première rue a été réalisé en juin dernier.

Une autre connaîtra le même sort l'an prochain, deux en 2010 et deux en 2011. Aucun calendrier n'a été établi pour le reste qui dépendra surtout des dons. Pour Roberto Schmidt le développement futur de la cité passe par une revalorisation de son centre historique.

(ats)

Ton opinion