Variant covid: la Suisse va-t-elle aussi fermer ses frontières?
Actualisé

Nouveau variant sud-africainDes pays ferment leurs frontières, que va faire la Suisse?

Plusieurs États restreignent déjà le trafic aérien depuis l’Afrique du Sud et ses pays voisins, avant même d’entendre l’avis de l’OMS. La Suisse a aussi des outils à disposition.

par
Yannick Weber
Deux vols en provenance d’Afrique du Sud ont atterri vendredi matin à l’aéroport de Zurich.

Deux vols en provenance d’Afrique du Sud ont atterri vendredi matin à l’aéroport de Zurich.

20min

La réaction a été rapide: l’Afrique du Sud a annoncé avoir détecté un nouveau variant qui est, à une vitesse fulgurante, déjà devenu majoritaire dans le pays. Tout de suite, le Royaume-Uni a annoncé suspendre les vols en provenance de six pays du sud du continent africain. Jeudi soir, Israel a détecté le variant sur son sol, chez un voyageur de retour du Malawi. Réaction: la liste rouge du pays s’étoffe et les voyageurs entrant seront soumis à une quarantaine.

L’Allemagne a pris le relais et annoncé qu’elle allait refuser l’entrée des personnes en provenance des pays concernés. La présidente de la commission européenne Ursula von der Leyen a indiqué tôt vendredi matin qu’elle allait «proposer d’interrompre le trafic aérien avec la région sud-africaine en collaboration avec les États membres».

Quelle réaction en Suisse

Que va faire la Suisse? Elle a déjà pris de telles mesures par le passé: en décembre 2020 étaient suspendues brièvement les liaisons avec le Royaume-Uni (et avec… l’Afrique du Sud), après l’émergence du variant Alpha. Une quarantaine «rétroactive» pour les personnes arrivées des deux pays les jours précédents avait aussi été décrétée.

En revanche, la Suisse est moins prompte que les autres à dégainer la suspension des vols. Lors de l’émergence du variant Delta en Inde, le Royaume-Uni et l’Allemagne avaient déjà été parmi les premiers à restreindre le trafic aérien (ce qui n’a néanmoins pas permis de contenir l’expansion du variant), tandis que la Suisse ne l’avait pas fait.

Les vols atterrissent

La Confédération a par ailleurs toujours à disposition la possibilité de tenir une liste des pays où circule un variant préoccupant. Celle-ci est actuellement vide. À noter que la classification d’un variant dans la catégorie «préoccupant» est du ressort de l’OMS. Celle-ci se réunit ce vendredi même pour analyser les données en provenance d’Afrique du Sud.

Interrogés par le Tages-Anzeiger, les compagnies Swiss et Edelweiss disent observer de près la situation. Ce vendredi matin encore, deux vols en provenance d’Afrique du Sud ont atterri à Zurich. S’ils sont vaccinés, les passagers ne sont soumis à aucune quarantaine ni à une obligation de test. En revanche, ils sont tenus d’enregistrer leur arrivée et, le cas échéant, les autorités suisses peuvent les y contraindre a posteriori.

Ton opinion

288 commentaires