Scandale dans un EMS: Des pensionnaires filmés nus et tournés au ridicule
Actualisé

Scandale dans un EMSDes pensionnaires filmés nus et tournés au ridicule

Une affaire de personnes âgées filmées nues dans un EMS de la ville de Zurich provoque de vives réactions.

Pro Senectute et Curaviva dénoncent avec véhémence «des abus sur des personnes sans défense».

Il est impératif de protéger la dignité des personnes atteintes de démence sénile, écrit Pro Senectute. Curaviva, l'association des homes et institutions sociales suisses, regrette que ce genre de méfaits entache la réputation de toute la branche.

L'Association suisse des infirmières et infirmiers (ASI) estime que de tels actes sont «répugnants et inexcusables». L'ASI rappelle toutefois que pour des raisons d'économies, le personnel engagé dans le secteur de la santé est toujours moins qualifié. Des employés peu préparés à leurs tâches peuvent vite être dépassés.

Quatre soignantes suspectées

Lundi soir, la justice zurichoise indiquait qu'une plainte a été déposée contre cinq collaborateurs de l'EMS Entlisberg, un centre de soins de la ville de Zurich qui peut accueillir 330 retraités. Les employés auraient filmé des pensionnaires nus, les auraient maltraités et volés.

L'enquête ouverte par le Ministère public IV du canton de Zurich vise quatre soignantes et un soignant. Trois d'entre eux ont été licenciés avec effet immédiat, a indiqué le responsable municipal des affaires sociales, qui condamne lui «des méfaits insupportables».

Deux pensionnaires au moins ont été filmés dévêtus, a précisé le procureur Alexander Knauss. Mais des indices laissent à penser que d'autres retraités ont subi le même sort. Une pensionnaire a été volée, un autre blessé.

Selon M. Knauss, les suspects ont en partie avoué. Du matériel les accablant a été retrouvé à leurs domiciles. (ats)

Ton opinion