Genève: Des petits chefs experts de l'alimentation durable

Actualisé

GenèveDes petits chefs experts de l'alimentation durable

L'association genevoise Swiss Food Academy apprend aux enfants de 6 à 12 ans à manger sain et local.

par
Léonard Boissonnas

A l'Espace de quartier des Eaux-Vives, les enfants ont réalisé un smoothie avec les produits d'un magasin bio. (Vidéo: Yann Bernard/Mediaprofil)

«Je dirai à ma maman que, même si une pomme a une tache, il faut la garder, la nature nous l'a offerte»: Matteo, 9 ans, a participé, mercredi dernier, à l'un des ateliers ludo-pédagogiques sur l'alimentation durable proposés par l'association Swiss Food Academy (SFA) dans des Espaces de quartier de la Ville de Genève, qui soutient le programme.

L'idée est née d'un constat, relate Maria Retamales, qui a fondé SFA fin 2017: «J'avais demandé à des copains de mon fils d'où provenait, à leur avis, la tomate, raconte-t-elle. La plupart a répondu Coop et Migros. Là, je me suis dit qu'il y avait un problème d'information au niveau de la nouvelle génération. Celle-ci pense que l'aliment est un produit empaqueté, qu'on récupère dans un supermarché, sans vraiment comprendre d'où il vient et quels sont les bénéfices, par exemple, d'une carotte vitaminée. L'éducation alimentaire devient vraiment un enjeu sociétal. Il ne faut pas oublier qu'un enfant sur cinq en Suisse est en surpoids.»

Apprendre en s'amusant

L'association a imaginé trois types de modules (encadré), animés par des cuisiniers, nutritionnistes ou agronomes. Saisonnalité et origine des produits, transport, déchiffrage d'étiquettes, visite de marché, recettes avec des aliments de saison ou encore potager font partie des thèmes ou activités proposés: «L'idée est de faire comprendre à l'enfant tout le processus qui va de la graine à l'assiette, tout en gardant un côté pratique avec la cuisine et le jardinage, précise Maria Retamales. Sans cette part ludique, le message ne peut pas passer auprès des enfants.»

Pour qu'il y ait un changement concret des habitudes, «l'éducation alimentaire, notamment par des modules pratiques et ludiques, est cruciale pour passer de la théorie à l'action et toucher des publics plus larges», confirme Gaétan Morel, chargé de projet économie locale et durable au Service Agenda 21 de la Municipalité. Cette dernière a intégré les ateliers de SFA à son programme «Nourrir la Ville».

Active depuis 2018, Swiss Food Academy est en plein essor, se réjouit sa fondatrice. Son association, de plus en plus sollicitée, intervient également dans des écoles genevoises et vaudoises, ou encore dans des festivals. Elle présentera notamment une ferme pédagogique au Geneva Street Food Festival, qui se tient du 27 au 30 juin au Jardin anglais.

Cuisiniers, jardiniers et détectives en herbe en mission

Les ateliers, ouverts à une dizaine d'enfants et «souvent pleins», ont lieu une fois par mois pour un prix modeste aux Eaux-Vives et aux Charmilles. Le participant reçoit une mission, à remplir seul ou en équipe. Le module P'tits chefs apprend à réaliser des recettes à base de fruits et légumes (burger végétal, chips aux légumes, Nutella fait maison). Avec les P'tits jardiniers, les enfants ont les mains dans la terre et plantent leurs propres graines. L'atelier P'tits détectives aborde des grands thèmes tel le gaspillage via jeux, défis, dessins.

Ton opinion