Aux enchères: Des photos inédites de Michael Jackson
Actualisé

Aux enchèresDes photos inédites de Michael Jackson

Des clichés inédits, réalisé par un photographe français, seront vendus aux enchères en décembre, à Paris.

L'un des clichés inédits de Michael Jackson, photographié à Paris en 1999. (Photo: EPA/A. Bani)

L'un des clichés inédits de Michael Jackson, photographié à Paris en 1999. (Photo: EPA/A. Bani)

Douze tirages photographiques inédits de Michael Jackson et les planches-contacts de 700 autres photos de la star gardées secrètes depuis 1999 seront vendus aux enchères en décembre à Paris, a annoncé mardi la maison de vente Pierre Bergé & Associés.

Ces portraits ont été réalisés par le photographe français Arno Bani en juillet 1999 au cours d'une séance à Paris. Selon la maison de ventes, le roi de la pop avait découvert par hasard le travail d'Arno Bani quelques mois plus tôt à la une du magazine Style du Sunday Times, et lui avait confié son image.

En octobre, les éditions du Chêne/Hachette publieront en France et à l'étranger un livre regroupant les 700 photos. En accord avec le photographe, la maison de ventes Pierre Bergé a justifié ce choix «en raison du caractère exceptionnel et historique de cette séance de prises de vue pour laquelle un catalogue classique de vente aurait empêché la diffusion populaire des photos».

Michael Jackson avait sollicité cette séance dans le but notamment d'illustrer la pochette de son album «Invincible» prévu en 2001. Entre temps, la star avait perdu la main au profit de sa maison de disques Sony Music qui a imposé un autre choix au dernier moment.

Selon la maison de ventes Pierre Bergé, Michael Jackson et Arno Bani avaient décidé quatre looks et ambiances pour cette séance «qui est une oeuvre à elle seule comme une performance artistique».

Sur la seule photo montrée mardi à la presse, Michael Jackson apparaît en smoking pailleté Saint Laurent dans la posture du clown triste, un oeil maquillé en bleu.

Le photographe Arno Bani et la maison de vente ont décidé de ne fixer aucun prix de réserve, avec une mise à prix de 1000 euros pour chacun des 12 clichés originaux. (afp)

Ton opinion