Genève: Des plafonds s'effondrent dans des classes d'école
Actualisé

GenèveDes plafonds s'effondrent dans des classes d'école

Des plaques sont tombées dans trois salles du Cycle d'orientation de Bois-Caran. Les élèves étaient absents, les incidents n'ont pas fait de blessés.

par
dra
photo: Kein Anbieter/Google

Des problèmes d'étanchéité sont à l'origine de la chute de plaques de faux plafonds dans trois salles de cours du Cycle de Bois-Caran à Collonge-Bellerive. Ces incidents, survenus entre février et avril derniers, n'ont pas fait de blessés. Les élèves étaient absents lorsque les plaques ont cédé sous le poids de poches d'eau, révèle «Le Courrier».

Des travaux sont en cours pour stopper les infiltrations dans le plafond, indique l'Office des bâtiments. Selon l'association des maîtres de Bois-Caran, ces problèmes sont connus depuis des années. Plusieurs interventions ont déjà eu lieu dans l'établissement scolaire.

Prévus de longue date, conformément à la planification de rénovation 2015-2019, les travaux d'étanchéité des toits ont débuté et ces derniers sont maintenant «hors d'eau», assure l'Etat. En clair, il n'y aurait aujourd'hui plus de risques d'infiltration.

Le Cycle de Bois-Caran faisait partie des priorités, selon l'Office des bâtiment, qui précise dans «Le Courrier» que l'établissement de Collonge-Bellerive n'est pas un cas isolé. Près de la moitié des bâtiments scolaires construits entre 1960 et 1975 doivent être rénovés, souligne l'administration cantonale.

Ton opinion