Sainte-Croix (VD) - «Des policiers en civil ont débarqué. Mia criait. J’ai cru à un enlèvement»
Publié

Sainte-Croix (VD)«Des policiers en civil ont débarqué. Mia criait. J’ai cru à un enlèvement»

La petite Mia a été retrouvée dimanche matin dans un squat sur le site d’une ancienne usine. Une femme présente lors de l’arrivée des forces de l’ordre décrit une scène violente.

par
Abdoulaye Penda Ndiaye
1 / 8
C’est dans cet espace autogéré que Mia, 8 ans, a été retrouvée dimanche matin à Sainte-Croix (VD), en compagnie de sa maman.

C’est dans cet espace autogéré que Mia, 8 ans, a été retrouvée dimanche matin à Sainte-Croix (VD), en compagnie de sa maman.

Carole Alkabes
Carole Alkabes
Carole Alkabes

Disparue depuis cinq jours, lors de son enlèvement dans les Vosges, Mia, une fille de 8 ans, a été retrouvée dimanche matin, en compagnie de sa maman dans un squat à Sainte-Croix (VD). «Ici, il y a des gens qui viennent de partout. La mère et sa fille sont arrivées samedi soir. Mais j’ignorais tout d’elles. J’ai partagé un moment avec la fille samedi soir. Elle m’a dit qu’elle s’appelait Mia mais je n’ai pas fait de lien avec l’affaire des Vosges. Elle s’intéressait aux recettes de cuisine», a expliqué une femme présente dans le squat. «Dimanche matin, j’ai entendu la fille hurler. Il y avait entre quatre et cinq hommes masqués avec elle. J’ai cru qu’elle se faisait enlever. C’est après que j’ai compris que c’était la police. La mère a été embarquée et est restée calme mais la fille criait. C’était violent», a poursuivi la quadra, membre du collectif La Baz (dérivé de Zone à bâtir ou Zab), qui occupe l’ancienne usine Reuge depuis novembre 2019.

Mia, qui résidait chez sa grand-mère, a été enlevée le 13 avril par trois hommes envoyés par sa mère, Lola M. (28 ans). Celle-ci n’avait plus le droit de se retrouver seule avec l’enfant, depuis janvier, sur décision du juge des enfants. La jeune maman est décrite comme «une personne très rebelle, qui ne supporte pas l’autorité».

Ton opinion

479 commentaires