Lausanne: Des pompes à vélo pour mieux affronter les pentes
Actualisé

LausanneDes pompes à vélo pour mieux affronter les pentes

La capitale vaudoise met cinq pompes à disposition de ses cyclistes pour encourager l'utilisation de la mobilité douce.

par
ywe
Ville de Lausanne

Depuis cette semaine, les cyclistes lausannois peuvent regonfler à bloc leurs roues de vélo grâce à cinq pompes disposées à travers la ville. «Un coup de pompe? La Ville de Lausanne vous aide à y remédier», lit-on sur la page Facebook de la ville.

Inspirées par des expériences concluantes à Zurich et à Berne, les autorités se sont enthousiasmées pour ce projet à la suite d'une proposition du conseiller communal Louis Dana, en octobre 2016. Moins de six mois après, les premières installations ont déjà été mises en place cette semaine en cinq endroits stratégiques. Les lieux d'implantation ont été choisis en fonction du trafic cycliste.

«C'est aussi un moyen de rappeler aux autres types de mobilité que le vélo est une alternative sérieuse», précise le Service des routes et de la mobilité. Le Groupe deux-roues légers Lausannois (GDRL), constitué de représentants d'associations promouvant la mobilité douce ainsi que de collaborateurs de la ville et du canton, va sonder le succès de cette démarche. Si elle s'avère concluante, d'autres pompes viendront s'ajouter au dispositif mis en place.

Ton opinion