Actualisé 16.03.2014 à 12:12

Émirats arabes unis

Des prêts de 20 milliards consentis à Dubaï

L'émirat d'Abou Dhabi et la Banque centrale des Emirats arabes unis ont annoncé dimanche le rééchelonnement sur cinq ans de prêts de 20 milliards de dollars.

Consentis en 2009 à Dubaï, alors lourdement endetté, 20 milliards de dollars viennent d'être rééchelonnés sur cinq ans.

Consentis en 2009 à Dubaï, alors lourdement endetté, 20 milliards de dollars viennent d'être rééchelonnés sur cinq ans.

Le riche émirat pétrolier d'Abou Dhabi et la Banque centrale des Emirats arabes unis ont annoncé dimanche le rééchelonnement des prêts de 20 milliards de dollars consentis en 2009 à Dubaï, alors lourdement endetté. Cette mesure, prévue pour une période de cinq ans renouvelable et à un taux d'intérêt fixe de 1%, a fait l'objet de deux accords conclus à Abou Dhabi, la capitale de la fédération des Emirats, a rapporté l'agence officielle Wam.

Remboursement à échéance

Les prêts, dont le remboursement vient à échéance cette année, avaient été accordés à Dubaï, frappé de plein fouet par la crise financière de 2009 après avoir connu un développement phénoménal. En novembre 2009, Dubaï avait fait trembler les places financières internationales en demandant un moratoire sur la dette de son groupe Dubai World. Mais ce groupe a réussi en mars 2011 à obtenir de ses créanciers un accord final de restructuration d'une dette de 14,7 milliards de dollars.

(afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!