02.01.2019 à 19:24

BâleDes prostituées ont ignoré un mort dans un bordel

Quatre filles de joie se sont retrouvées devant le juge. Elles n'ont pas appelé à l'aide alors qu'un homme gisait sans vie dans une cage d'escalier.

de
jd/jbm
Cest dans un immeuble de cette rue que le drame sest déroulé.

Cest dans un immeuble de cette rue que le drame sest déroulé.

lha

Les faits se sont déroulés le 11 novembre 2017, peu après 3 heures du matin, dans la cité rhénane. Un passant tombe sur un homme sans vie dans un escalier. «J'étais convaincu qu'il était mort», a martelé hier ce témoin devant le juge unique. La tête de cet individu de 63 ans était enchevêtrée dans des câbles d'acier qui forment une balustrade. Son visage ensanglanté laissait entrevoir des blessures et sa mâchoire se trouvait sur une des marches. Aussitôt, le témoin a composé le 117. Mais des enregistrements vidéo montrent que cet individu n'a pas été la première personne à croiser la victime. Des clients du bordel ainsi que des belles-de-nuit l'ont enjambée.

Quatre travailleuses du sexe, qui se trouvaient sur les lieux du drame ce jour-là, ont été entendues par le Tribunal criminel pour avoir omis de fournir de l'aide. «Je l'ai vu allongé là et j'ai pris peur. Devant la porte d'entrée, un jeune homme a dit qu'il avait appelé une ambulance», confie une de ces femmes. Elles ont toutes dit qu'elles n'avaient pas réagi, croyant que les secours étaient déjà avisés. La Cour a condamné deux des prévenues à une peine de 90 jours-amende à 10 francs avec sursis, assortie d'une amende de 200 francs chacune. Deux ont été acquittées. Pour le juge unique, «le fait qu'elles n'aient rien entrepris ce fameux jour n'était pas du tout pertinent». –

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!