Actualisé 30.09.2011 à 07:28

ZurichDes publicités osées créent la polémique

Un boucher utilisait des images suggestives sur ses camions de livraison. «Sexiste» indique la Commission de l'égalité zurichoise.

de
Lorenz Hanselman/Léo

Les jambes d'une femme tenant un couteau de boucher et un morceau de viande dans les mains, une femme croquant goulûment une saucisse avec le slogan «Meilleure viande de la ville» apposé à côté des clichés: les décorations des camions d'Urs Keller n'ont pas laissé indifférent.

A la suite d'une plainte déposée par un citoyen choqué, la Commission suisse pour la loyauté, chargée de contrôler les publicités, a considéré le procédé comme sexiste, les jambes d'une femme n'ayant rien à voir avec de la viande. Le boucher incriminé, qui a ôté le slogan depuis, se défend: «C'est absurde, explique-t-il. Nous voulions faire quelque chose de moderne plutôt que montrer un animal mort.» Pour Terre des femmes, un boycott de la boucherie serait approprié.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!