Actualisé 06.08.2012 à 07:03

PhilippinesDes rebelles attaquent, armés de tronçonneuses

Des islamistes armés de tronçonneuses et de fusils ont lancé dans la nuit de dimanche à lundi des attaques coordonnées contre 11 villes du sud du pays qui auraient fait un soldat blessé.

Des rebelles islamistes armés de tronçonneuses et de fusils ont lancé dans la nuit de dimanche à lundi des attaques coordonnées contre 11 villes du sud des Philippines qui auraient fait un soldat blessé, a-t-on appris auprès de la police et de l'armée.

Les Bangsamoro Islamic Freedom Fighters (BIFF, Combattants islamiques pour la liberté de Bangsamoro) ont notamment attaqué un détachement de l'armée dans la province méridionale de Maguindanao et mis hors d'état des postes électriques, plongeant plusieurs villes dans l'obscurité. Des combats sporadiques faisaient toujours rage lundi matin à l'aube, selon le commandant de la police provinciale Marcelo Pintac.

Le BIFF, qui prône la création d'un Etat islamiste indépendant dans le sud des Philippines, pays catholique de 90 millions d'habitants, est dirigé par Ameril Umbrakato, un fondamentaliste éduqué en Arabie saoudite. Le BIFF a été créé en réaction aux négociations de paix engagées par le Front moro islamique de libération (MILF) avec le gouvernement central. Manille espère signer un accord avec le MILF d'ici la fin de l'année.

Umbrakato affirme avoir 5.000 combattants à ses côtés (le MILF en comptait 12.000) mais les experts militaires les estiment à quelques centaines au plus. La guérilla du MILF a fait plus de 150.000 morts depuis 1978 et abouti au déplacement de centaines de milliers de personnes. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!