Angleterre: Des reliques nazies en vente sur le net font scandale
Actualisé

AngleterreDes reliques nazies en vente sur le net font scandale

L'historien négationniste anglais David Irving a mis en vente sur internet une collection de reliques nazies. La polémique enfle outre-Manche.

Surnommé «Naz-eBay», le site d'enchères, dont on ne connait pas l'adresse exacte, est géré par l'historien. Ce dernier certifie l'authenticité des pièces proposées et perçoit une commission de 15% des recettes des ventes. Mais la polémique enfle en Grande-Bretagne, même si la négociation de marchandises nazies n'est pas une infraction pénale outre-Manche, contrairement à des pays comme l'Allemagne, l'Autriche, la France ou la Pologne.

Simon Samuels, directeur du Centre Wiesenthal, a demandé aux autorités nationales la fermeture du site internet qu'il juge «dégoutant», rapporte le quotidien Daily Mail. David Irving, 70 ans, a expliqué que les nombreuses dettes auxquelles il doit faire face depuis sa banqueroute de 2002, l'ont poussé à se lancer dans la vente d'objets nazis sur internet.

Os et mèches de cheveux

On trouverait sur «Naz-eBay» plusieurs reliques nazies: une canne de voyage ayant appartenu au Führer, un cadeau de baptême fait par le commandant des SS Heinrich Himmler à la fille du commandant de la Luftwaffe Hermann Goering, ainsi que des photographies et divers objets du troisième Reich.

Une mèche de cheveux appartenant à Adolf Hitler serait également en vente au prix de 140'000 euros (200'000 francs). Des fragments d'os du dictateur et de sa maîtresse Eva Braun seraient aussi disponibles, même si leur authenticité reste encore à prouver.

Ton opinion