Publié

Fêtes solidairesDes repas chauds plutôt qu’un réveillon pour les plus désœuvrés

Cette année, la Ville de Genève offre un repas de fête les 24, 25, 31 décembre et le 1er janvier aux bénéficiaires du Club Social Rive Gauche, ainsi que dans trois structures d’hébergement d’urgence du canton.

par
lhu
Durant les fêtes, des repas festifs seront servis au Club Social Rive Gauche et dans les structures d’hébergements d’urgence de Châtelaine, de Richemont et de Frank-Thomas.

Durant les fêtes, des repas festifs seront servis au Club Social Rive Gauche et dans les structures d’hébergements d’urgence de Châtelaine, de Richemont et de Frank-Thomas.

© Olivier Vogelsang

Cette année, en raison de la situation sanitaire liée au Covid, le traditionnel Réveillon de la solidarité organisé par la Ville de Genève pour les personnes dans la précarité ne pourra pas avoir lieu. Qu’a cela ne tienne. Les autorités ont revu leur offre et ont décidé de proposer des repas festifs durant les fêtes. Ainsi, des plats chauds seront offerts les 24, 25, 31 décembre et 1er janvier aux bénéficiaires du Club Social Rive Gauche à la Salle communale de Plainpalais, ainsi que dans les structures d’hébergement d’urgence de Châtelaine, de Richemont et de Frank-Thomas.

Soutien aux associations

«En cette période de fêtes, il est plus que jamais important d’apporter un peu de réconfort aux personnes durement impactées par la crise sociale et humaine. Pour ce faire, la collaboration avec les partenaires associatifs actifs dans la Cité est précieuse», a confié mardi dans un communiqué, Christina Kitsos, la magistrate en charge du Département de la cohésion sociale et de la solidarité. Ainsi, pour atteindre un plus grand nombre de personnes, la Ville de Genève a décidé de compléter son action en soutenant financièrement à hauteur de 28’000 francs plusieurs associations et lieux d’accueil d’urgence. Au total, treize structures bénéficieront d’une aide. Cela leur permettra d’également servir des repas de fêtes en cette année.

2500 paniers pour des familles en difficulté

Les autorités ont également offert une enveloppe de 23’000 francs pour soutenir la distribution de 2500 paniers de Noël organisée par la Croix-Rouge genevoise en faveur de familles en difficulté.

Des repas quotidiens

En plus de ces repas spéciaux les jours de fête, la Ville offre quotidiennement des plats aux plus démunis. Dans le détail, les petits déjeuners seront offerts dans les trois espaces. Les repas de midi seront uniquement servis à la Salle communale de Plainpalais et les repas du soir seront proposés dans les structures d’hébergement d’urgence de Châtelaine, de Richemont et de Frank-Thomas. A noter que le nombre de repas servis est limité.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
99 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Service protestant

25.12.2020 à 09:56

Un petit rectificatif concernant le repas Caritas dans une ville romande a part 2 ou 3 personnes agées ce n est pas des célibataires ou personnes seules a diner mais des gens avec 3 a 6 enfants ne pouvant joindre les 2 bouts malgré des subsides généreux et des cartons bien remplis !Les articles des journaux locaux ne sont pas crédibles ni pertinents ! Ayez le coeur en fête et lumière pour ceux qui sombrent et vont tout perdre, certains le mérite, les quérulents !

Christmas Day

25.12.2020 à 04:31

Un séisme de magnitude 6,3, qui s’est produit ce matin à 7h43 dans la province de Batangas sur l’île de Luzon, a secoué tous les affamés de Manille et quelques mauvaises langues aussi. Parmi le 50% Philippins qui ne pouvaient pas fêter Noël sans argent, 27% se disent insensibles, 13% fâchés et 47% tristes. Un scientifique, chaman de profession et propriétaire d'une bufflonne, a déclaré que cet avertissement de Dieu ne concernait que les mauvais électeurs qui ont voté pour Duterte. Plus catholique que le chaman scientifique, son voisin déclare que "Nature has its way of celebrating the coming of Jesus Christ", en oubliant le volcan Taal du 12 janvier dans la même province.

troudelcou

25.12.2020 à 02:13

Dehors les illégaux, la suisse n'est pas l'eldorado, donc raus!