Actualisé 02.07.2015 à 16:58

SuisseDes requérants cuisinent pour le Conseil fédéral

La présidente de la Confédération a fait découvrir le canton de Berne à ses collègues. A midi, elle les a emmenés au centre pour requérants d'asile de Riggisberg.

Simonetta Sommaruga, en pleine conversation avec des requérantes du centre de Riggisberg.

Simonetta Sommaruga, en pleine conversation avec des requérantes du centre de Riggisberg.

Pour la première journée de sa «course d'école», le Conseil fédéral a sillonné le canton de Berne sous la canicule. Après un petit déjeuner à Bütschelegg et la visite du centre pour requérants d'asile de Riggisberg, les sept sages ont terminé leur journée par un apéritif et un bain de foule à Bienne. Vendredi, ils mettront le cap sur le Tessin.

La présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga veut montrer à ses collègues ses deux cantons, Berne et le Tessin. «Mes racines politiques sont dans le canton de Berne, mes racines familiales au Tessin», a-t-elle dit dans l'après-midi lors d'un point de presse.

La première étape de son excursion annuelle a conduit le gouvernement sur la colline du Bütschelegg (BE), à 20 kilomètres au sud de Berne. Le collège y a pris le petit déjeuner en compagnie du gouvernement bernois. Après une balade sous le soleil estival, les ministres fédéraux se sont ensuite rendus au centre pour requérants d'asile de Riggisberg.

Dans ce centre de transit vivent 150 personnes de 20 nations, a expliqué Mme Sommaruga. Avec ses collègues du gouvernement, elle a visité les lieux d'hébergement. Durant le repas pris en commun, les ministres ont eu l'occasion de discuter avec des résidents du centre.

La cuisine savoureuse des requérants

«La démocratie directe, c'est aussi des contacts directs avec les gens qui vivent dans notre pays», a souligné la socialiste. Le repas a été apprêté par des requérants d'asile, a expliqué Mme Sommaruga. Il fut savoureux et partiellement fort. «Le repas a été préparé avec beaucoup d'amour», a ajouté le conseiller fédéral Ueli Maurer devant les journalistes.

Lui aussi a saisi l'opportunité de s'entretenir avec des requérants d'asile. Ce qui l'a particulièrement impressionné, c'est la volonté de ces gens d'améliorer leur situation personnelle. Interpellé sur la position dure de son parti, l'UDC, dans la politique d'asile, M. Maurer a souligné qu'il est certainement juste que l'aide soit apportée en priorité sur place.

Eveline Widmer-Schlumpf a raconté pour sa part qu'elle a pris dans ses bras un bébé d'un mois dans le centre pour requérants. Cet enfant est né ici, à Riggisberg, a-t-elle précisé. Elle a pu constater une fois de plus combien les conditions peuvent être différentes entre les êtres humains.

Apéritif chaleureux à Bienne

Le Conseil fédéral a achevé sa première journée d'excursion par une rencontre avec la population dans la vieille ville de Bienne. Entre 150 et 200 personnes ont réservé un accueil chaleureux aux sept sages.

C'est sous les applaudissements qu'ils ont fait leur entrée vers 16h00 sur la Place du Ring, transformée en une véritable étuve. Aucun incident n'est venu troubler ces échanges de plus d'une heure entre la population et les conseillers fédéraux.

Visiblement très à l'aise, les sept sages se sont rapidement mêlés à la foule, se prêtant de bomme grâce aux séances de photos et aux «selfies». «J'ai une photo avec elle», a lancé ravie une femme.

Bière pour Ueli, eau pour Eveline

Le conseiller fédéral Ueli Maurer a renoncé à un verre de vin du lac de Bienne pour une bière pression en raison de la canicule. Eveline Widmer-Schlumpf n'a elle pas quitté sa bouteille d'eau minérale. En raison des températures avoisinant les 35 degrés, le public se massait dans les quelques zones ombragées.

«Durant cette année présidentielle, j'ai voulu mettre l'accent sur le thème de la démocratie directe», a déclaré la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga. Dans une brève allocution, la socialiste a aussi fait l'éloge du bilinguisme.

Le gouvernement a de la chance avec la météo: le temps restera très estival vendredi, lorsqu'il se trouvera au Tessin. Entre autres activités, il y rencontrera aussi la population, sur la Piazza Governo, autour d'un risotto. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!