Publié

EsclavageDes ressources supplémentaires contre la traite des êtres humains

La motion de Marianne Streiff-Feller demandant plus de moyens financiers a convaincu la chambre basse. La Suisse est un pays de destination et de transit des victimes.

Le Conseil national a accepté par 108 voix contre 76 une motion de Marianne Streiff-Feller (PEV/BE) en ce sens. (image d’illustration)

Le Conseil national a accepté par 108 voix contre 76 une motion de Marianne Streiff-Feller (PEV/BE) en ce sens. (image d’illustration)

KEYSTONE

La Confédération doit mettre à la disposition des cantons des moyens financiers supplémentaires pour lutter contre la traite des êtres humains. Le Conseil national a accepté par 108 voix contre 76 une motion de Marianne Streiff-Feller (PEV/BE) en ce sens.

Dans le cadre du plan d’action national contre la traite des êtres humains 2017-2020, la motion demande au Conseil fédéral de mettre dans les meilleurs délais à la disposition des cantons les moyens financiers leur permettant de mettre en place les ressources nécessaires à une poursuite pénale effective des infractions en matière de traite des êtres humains.

La Suisse est un pays de destination et de transit des victimes de la traite des êtres humains, souligne la motionnaire. Lutter contre la traite des êtres humains nécessite d’engager des spécialistes en la matière, ce qui demande des ressources supplémentaires pour les cantons ayant par exemple des corps de police de taille modeste, a souligné Marianne Streiff-Feller.

Le Conseil fédéral est sensible à la nécessité de lutter efficacement contre la traite des êtres humains, a souligné la ministre de la justice Karin Keller-Sutter. Les compétences en matière de lutte contre la traite des êtres humains reviennent cependant aux cantons et les moyens mis à disposition par la Confédération sont déjà suffisants, a-t-elle plaidé en vain.

(ATS/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!