Des restes de victimes du 11-Septembre dans la chaussée

Actualisé

Des restes de victimes du 11-Septembre dans la chaussée

New York - Des débris contenant probablement des restes de victimes de l'attentat contre le World Trade Center ont été utilisés pour réparer des chaussées, selon des actes judiciaires enregistrés vendredi.

Les restes de 40% des 2749 personnes tuées dans les tours n'ont pas été retrouvés.

Cette affirmation est contenue dans une déposition sous serment enregistrée par un tribunal fédéral de Manhattan dans le cadre d'une plainte déposée en 2005 contre la ville de New York par des proches des victimes des attentats du 11 septembre 2001. Ces derniers accusent la municipalité de négligence dans la recherche des restes des victimes, de ce fait privées d'une sépulture décente.

Employé sur un site d'ensevelissement de déchets dans le quartier de Staten Island, où les gravats ont été apportés après l'effondrement des tours jumelles, Eric Beck a déclaré dans sa déposition que le tamisage de ces débris s'était effectué dans la précipitation. Il dit avoir vu des employés enlever de petits morceaux de débris contenant encore probablement des ossements et les charger «sur des tracteurs et les utiliser pour faire le revêtement des rues et combler les nids-de-poule, les affaissements et les ornières».

Des centaines de fragments d'os ont été découverts sur et autour du site des tours jumelles au cours des six derniers mois, affirment les plaignants. La construction d'un mémorial et d'un gratte-ciel à l'emplacement du World Trade Center a été retardée, notamment en raison des craintes exprimées par certaines familles de victimes.

(ats)

Ton opinion