Athènes: Des salariés ferment l'accès de l'Acropole
Actualisé

AthènesDes salariés ferment l'accès de l'Acropole

L'entrée des visiteurs à l'Acropole d'Athènes a été bloquée mercredi matin par des salariés du ministère de la Culture en contrat à durée déterminée qui demandent des embauches définitives.

Les touristes ne pouvaient pas accéder à l'Acropole, mercredi.

Les touristes ne pouvaient pas accéder à l'Acropole, mercredi.

Une trentaine de salariés ont occupé le portail d'entrée du site archéologique, derrière la bannière «nous ne paierons pas pour vos erreurs».

Les salariés en contrat à durée déterminée qui travaillent à l'Acropole ferment régulièrement les accès du monument pour réclamer plus de sécurité de l'emploi.

«Au total, 350 personnes vont être licenciées fin octobre à l'expiration de leur contrat» a indiqué un responsable de leur syndicat à l'AFP.

«Nous avons prévenu les agences de voyage que nous allions manifester à l'Acropole jusqu'au 31 octobre. Tous les autres sites archéologiques (d'Athènes) sont ouverts».

«La loi ne nous autorise pas à renouveler ces contrats, de nouvelles offres d'emploi vont être ouvertes» a répondu un responsable du ministère de la Culture à l'AFP.

Depuis le début de l'année, le gouvernement grec a imposé de sévères coupes dans les dépenses publiques, et un gel des embauches dans la fonction publique, après la crise de la dette souveraine qui a obligé le pays à recourir à l'aide d'urgence du FMI et de l'Union européenne pour éviter la faillite et un possible éclatement de la zone euro. (afp)

Ton opinion