Actualisé 22.01.2014 à 10:45

BerneDes salles de bain potentiellement mortelles

Une Bernoise a été victime d'un malaise, dû au monoxyde de carbone, dans sa salle d'eau. Si elle avait été seule à la maison, elle serait morte. En cause, son chauffe-eau qui fuyait.

de
dmz

Elle s'appelle Renate Müller et habite en ville de Berne. Il y a deux mois, elle a échappé à la mort dans sa salle de bain. Son chauffe-eau à gaz a commencé à libérer du monoxyde de carbone (CO), un gaz hautement toxique mais totalement inodore. La femme fait alors un malaise, raconte la «Berner Zeitung».

C'est sa fille de quatre ans qui la découvre et prévient son mari. Les secours la transportent à l'hôpital de l'Ile, puis aux HUG de Genève. Là, elle passera deux jours dans un caisson hyperbare. Légèrement intoxiquée, la petite fille sera aussi hospitalisée.

Depuis l'incident, Renate n'a pas tout à fait récupéré. Elle a été mise en arrêt maladie pendant cinq semaines, car elle souffrait de maux de tête et de douleurs musculaires intenses. Elle travaille désormais à mi-temps et est suivie psychologiquement.

Qui est responsable?

Dans l'appartement de Renate, les experts se sont succédés. Police, inspecteurs du gaz, plombiers. Pour la victime, c'est un entretien négligé de l'appareil qui est en cause. Ce que semblent confirmer des documents obtenus par le quotidien. Mais ni le procureur, ni la police n'ont souhaité commenter une enquête en cours. En attendant, Renate et sa famille se lavent chez leurs voisins.

Interrogée par le journal bernois, Energie Wasser Bern (EWB), l'entreprise de droit public qui fournit la ville de Berne en eau et en énergie, explique que le problème des chauffe-eau à gaz est connu depuis des années. Elle recommande un entretien «tous les deux ans au moins». Elle affirme d'ailleurs avoir envoyé une lettre en ce sens au propriétaire de l'immeuble de Renate, qui semble n'avoir rien fait.

Selon EWB, 1233 salles de bain sont équipées de ce type d'installation en ville de Berne. Si des anomalies sont constatées lors des contrôles, des travaux, voire un remplacement du chauffe-eau, doivent être immédiatement exécutés.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!