consommation: Des saveurs à l'arrière-goût d'inquiétude
Actualisé

consommationDes saveurs à l'arrière-goût d'inquiétude

Les boissons énergétiques Red Bull sont désormais disponibles dans de nouveaux arômes. Qui permettront de préparer autant de nouveaux mélanges alcoolisés, s'inquiètent les spécialistes.

par
hal/aia
Les nouvelles saveurs se déclinent en trois éditions au design coloré.

Les nouvelles saveurs se déclinent en trois éditions au design coloré.

Canneberge, myrtille, citron vert: en lançant ses nouvelles boissons énergétiques, Red Bull a décidé de se dissocier de sont image de soda caféiné au goût de bonbon en gomme. «Avec ces éditions spéciales, nous donnons aux consommateurs la possibilité de choisir parmi une variété de saveurs», explique la filiale suisse de l'entreprise. Qui se soucie aussi d'asseoir son emprise sur le marché mondial des sodas et autres «energy drinks». L'an dernier, la firme à la tête de taureau a vendu 4,6 milliards de cannettes et de bouteilles à travers le monde, dont 117 millions en Suisse.

Trop de sucre et de caféine

Pour les nutritionnistes, ces nouvelles boissons appelées Silver, Red ou Blue Edition ont un arrière-goût très désagréable. «Je crains que les enfants et les jeunes consomment encore plus d'energy drinks et cette évolution m'inquiète», relève Steffi Schlüchter, de la Société suisse de nutrition. Car, rappelle-t-elle, ces boissons contiennent non seulement du sucre, mais aussi de la caféine. «Les enfants réagissent plus facilement à cette substance qui les rend agités et nerveux.»

Même son de cloche à la Fondation pour la protection des consommateurs. «Le danger, c'est que le Red Bull soit perçu comme un soda normal», explique Josianne Walpen, directrice de la nutrition.

Cocktails et cuites

Un autre risque est que ces nouvelles saveurs offrent aux jeunes la possibilité de faire «des mélanges alcoolisés complètement nouveaux», ajoute Josianne Walpen. Une crainte partagée par Matthias Zeller, de la Croix Bleue. Selon lui, le design et les arômes sont autant d'invitations à préparer des cocktails qui feront s'envoler le nombre de cuites.

Ces arguments ne coupent pas les ailes du fabricant. «Les autorités sanitaires du monde entier reconnaissent que Red Bull est un produit sûr», se défend la firme.

Ton opinion