Covid-19: Des seniors restent en quarantaine après la vaccination
Publié

Covid-19Des seniors restent en quarantaine après la vaccination

Les résidents d’un EMS près de Berne doivent rester isolés, même s’ils sont doublement immunisés. Le président des médecins cantonaux questionne de telles mesures.

par
awa
Une personne âgée se fait vacciner.

Une personne âgée se fait vacciner.

AFP

Voilà deux semaines que des résidents d’un EMS bernois sont en quarantaine. Ils doivent rester dans les chambres et les visites sont interdites comme le rapporte le «Tages Anzeiger» du 6 avril 2021.

Les mesures sont aussi valables pour les personnes âgées qui ont reçu la deuxième vaccination. Et la situation pourrait rester ainsi pendant plusieurs semaines, comme le précise une lettre consultée par le quotidien zurichois.

Infections ou réinfections?

L’EMS en question accueille septante résidents. Douze d’entre eux ont été infectés dans les dernières semaines, dont certains à la suite de la première vaccination. Treize employés ont également été victime des infections.

Des faits qui réveillent le spectre des réinfections à la suite de la vaccination, comme dans le cas d’un EMS zougois en février 2021. Même s’il est important de rappeler que les vaccins à ARN messager, comme celui de Pfizer/BioNtech, stoppent les transmissions selon le vaccinologue Alessandro Diana.

Quarantaine confirmée

Selon les informations du «Tages Anzeiger, l’Office du médecin cantonal bernois considère que le risque de propagation du virus est très élevé dans l’établissement. C’est pourquoi une quarantaine a été ordonnée pour tous les résidents jusqu’à fin avril.

Dans le canton de Berne, la règle est toutefois la suivante: les personnes peuvent être exemptées de quarantaine 14 jours après la deuxième vaccination. Ce délai fixé par la Direction générale de la santé est en vigueur depuis la semaine dernière, précise encore le quotidien.

Certains résidents du EMS remplissaient déjà cette condition le vendredi saint. Sur demande, la direction de l’établissement assure qu’elle comprend les besoins d’assouplissements mais la quarantaine durera jusqu’à fin avril et dépend des résultats des tests massifs en cours.

Le président des médecins cantonaux insiste sur les droits fondamentaux

Rudolph Hauri, président de l’association des médecins cantonaux, ne s’exprime pas sur le cas du EMS bernois. Il constate toutefois de manière plus générale qu’il n’y a «aucune raison, après dix jours de quarantaine, de maintenir plus longtemps à l’écart des résidents entièrement vaccinés».

En revanche, pour mettre à l’isolement un EMS entier, y compris les personnes vaccinées, il faut de très bonnes raisons selon Rudolph Hauri. Il conclut en soulignant que «le respect des droits fondamentaux des personnes âgées vaccinées joue un rôle important et qu’il faut le moins de restrictions possible.»

Ton opinion

254 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Sansmoi

07.04.2021, 21:25

Pauvres Seniors, ils ont cru aux autorités‼

Sansmoi

07.04.2021, 21:20

Triste, tout ce cirque mensongère autour du vaccin, qui paie les pots cassés, le 3eme âge.😔 CF espérons qu'un jour vous allez devoir rendre des comptes et être punis pour ça.

Gjthjjjj

07.04.2021, 13:52

The lancet a écrit un rapport après une année de pandémie en citant que les lockdown n'ont pas servi car un lockdown sans vaccination est inutile Allez voir c est un site non complotistes et qui réunit tous les meilleurs médecins virologues et infetivologues du monde financé en plus par l'OMS