Actualisé 14.09.2011 à 11:16

Energie

Des serveurs informatiques comme chauffage

Récupérer la chaleur issue de puissants serveurs informatiques d'une banque pour chauffer un quartier: c'est le système novateur qui sera mis en place dans l'écoquartier développé par le groupe Euro Disney.

de
spi
Les «data center» sont très gourmands en énergie.

Les «data center» sont très gourmands en énergie.

Près de la moitié de l'électricité consommée par les hangars renfermant les serveurs informatiques des grosses entreprises est consacrée à leur refroidissement. Pourquoi, dès lors, ne pas récupérer cette chaleur au lieu de la gaspiller?

C'est ce que compte faire le groupe Eurodisney dans le nouveau parc d'entreprises qu'il est en train de construire près de son centre de loisirs à Marne-la-Vallée: la chaleur dégagée par les systèmes de refroidissement d'un de ces «data centers», au lieu d'être envoyée dans l'atmosphère, sera utilisée pour réchauffer l'eau du réseau de chauffage et bénéficiera ainsi à des bâtiments raccordés alentour.

Un data center, ou centre de traitement des données, est un site dédié à l'hébergement d'équipements et de ressources informatiques et électroniques des entreprises. Ces installations, abritant serveurs informatiques, systèmes de refroidissement et systèmes électriques, sont «de très gros consommateurs en énergie», rappellent les promoteurs du projet dévoilé mardi.

Un «bunker» de 8000 mètres carrés

Selon ces derniers, la centrale à chaleur épargnera à l'atmosphère 5400 tonnes de rejets de CO2 annuels en comparaison à une chaudière à gaz, souligne «Le Figaro». Le centre informatique, un «bunker» de 8000 mètres carrés voué à s'étendre sur 25 000m2, appartient à une banque qui préfère taire son nom, tant ces «data centers» sont des bâtiments névralgiques.

Ce réseau privé permettra de chauffer à terme quelque 600'000 m2 de bâtiments, assurent ses promoteurs. Il devrait être fonctionnel cet hiver.

«Cela permet de sortir complètement de l'influence des variations des prix des combustibles fossiles et on pourra permettre aux futurs abonnés d'éviter de payer la future taxe carbone », se félicite Christophe Hoizey, directeur du projet pour Dalkia, filiale de Veolia Environnement et EDF spécialisée dans la production d'énergie.

Dalkia étudie la possibilité de récupérer la chaleur de centres informatiques dans d'autres quartiers neufs ou écoquartiers en France.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!