Actualisé

GenèveDes shows farfelus vont troubler le public

L'étrangeté fera vibrer La Bâtie, festival qui s'adresse tant aux fêtards qu'aux amateurs d'art. Zoom sur les créations de Gisèle Vienne, invitée d'honneur.

par
Audrey Ducommun
«The Ventriloquists Convention» reconstitue une rencontre internationale de ventriloques au Kentucky (USA).

«The Ventriloquists Convention» reconstitue une rencontre internationale de ventriloques au Kentucky (USA).

Le spectacle «This is how you will disappear» ouvrira le bal demain. Une hallucination scénographique et des phénomènes météorologiques plus vrais que nature plongeront les spectateurs dans un monde étrange. Et ce n'est pas tout. «On a des représentations de fantôme, du halo à la lueur, jusqu'au personnage qui joue de manière désincarnée», confie Gisèle Vienne, metteuse en scène et grande invitée de La Bâtie. Provoquer une ambiance inquiétante et troubler le public, c'est un art qu'elle maîtrise. «Je mets le spectateur en position d'étranger pour qu'il puisse avoir un regard neuf», explique-t-elle.

Dans son second spectacle à l'affiche, «The Ventriloquists Convention», les gens seront à nouveau perturbés. Neuf ventriloques se retrouveront sur scène. «Ils jouent d'un grand réalisme, mais c'est une pure fiction», assure-t-elle. Le jeu de voix entre acteurs et marionnettes sera troublant!

Côté musique, l'artiste Pita (Peter Rehberg), qui collabore depuis quinze ans avec Gisèle Vienne, fera notamment le show. Au menu: de la musique électronique expérimentale. «C'est jubilatoire! Il va dans des zones sonores extrêmes», confie-t-elle.

Notons aussi que six soirées «Mega Night» sont au programme. Demain, c'est le DJ Hell et Pascal Viscardi qui seront derrière les platines.

La Bâtie - Festival de Genève

Du 28 août au 12 septembre, en divers lieux du Grand Genève, à Nyon et

à Lausanne. Prix variables.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!