Suisse : Des sit-in pour le climat ont eu lieu dans tout le pays
Publié

Suisse Des sit-in pour le climat ont eu lieu dans tout le pays

Des manifestations se sont déroulées vendredi dans vingt régions suisses pour rappeler la nécessité d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2030.

Des manifestations ont eu lieu dans vingt régions suisses vendredi à l’appel du mouvement Grève du Climat.

Des manifestations ont eu lieu dans vingt régions suisses vendredi à l’appel du mouvement Grève du Climat.

Klimastreik

Des manifestations ont eu lieu vendredi dans vingt régions suisses, dont Berne, Genève, et Neuchâtel, à l’occasion de la grève internationale du climat. Ces sit-in visaient à rappeler la nécessité d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2030 et à réclamer la mise en place du plan d’action pour le climat.

Des actions de protestation identiques se sont déroulées sur tous les continents du monde, affirme le mouvement Grève du Climat dans un communiqué.

Dispersés par la police

«Depuis plus de deux ans, le mouvement international «Fridays for Future» descend dans la rue et les émissions continuent daugmenter malgré la pandémie. Nous nous sentons obligés de faire grève jusquà ce que notre avenir soit assuré», a déclaré Philipp, un activiste bernois cité par Grève du Climat.

À Berne, plusieurs personnes se sont rassemblées sur une place centrale de la vieille ville. L’événement étant limité à 15 participants en raison des mesures sanitaires liées à la pandémie de Covid-19, les manifestants ont été dispersés par la police après une heure trente de sit-in.

«Jai plus peur des conséquences de la crise climatique que des éventuelles conséquences juridiques», a confié Pascal Kipf, militant de l’antenne bernoise de Grève du Climat.

À Berne, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées dans la vieille ville avant d’être dispersées par la police en raison du non-respect des restrictions sanitaires.

À Berne, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées dans la vieille ville avant d’être dispersées par la police en raison du non-respect des restrictions sanitaires.

Klimatstreik

Cette action a eu lieu aussi partout dans le monde, notamment à Berlin, aux Philippines ou au Bangladesh, avec la devise #NoMoreEmptyPromises (plus de fausses promesses), précise le communiqué, qui ajoute: «Le mouvement international des vendredis pour lavenir montre quune transformation écologique et sociale est nécessaire

(comm/egr)

Ton opinion