Actualisé

Des soldats étrangers ouvrent le feu après un attentat

Des soldats étrangers ont ouvert le feu dimanche contre des civils et tué huit d'entre eux après que leur convoi eut été la cible d'un attentat suicide présumé dans l'est de l'Afghanistan.

Dans le sud du pays, deux soldats de l'OTAN ont été tués samedi dans des combats.

«Huit personnes ont été tuées et plus de huit autres blessées. Elles ont été atteintes par les coups de feu de la coalition tirés après l'explosion» qui visait un convoi militaire dans la province de Nangarhar, a déclaré le porte-parole de la police locale, Ghafoor Khan. M. Ghafoor.

Le ministère de l'Intérieur a lui affirmé que, selon de premières informations, «sept ou huit civils» avaient été «tués ou blessés». Interrogées, la coalition dirigée par les Américains et la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf) de l'OTAN ont déclaré n'avoir dans l'immédiat aucune information à ce sujet.

Selon le ministère de l'Intérieur, l'explosion, vraisemblablement provoquée par un kamikaze, n'a pas fait de victime parmi les soldats étrangers.

Deux soldats tués

Samedi, deux soldats de l'OTAN ont été tués dans des combats dans le sud du pays, a annoncé dimanche l'Isaf, qui n'a pas précisé leur nationalité. L'Isaf, engagée contre les talibans, compte 33 000 hommes opérant sous le commandement de l'OTAN. La majorité des soldats stationnés dans le sud de l'Afghanistan sont britanniques. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!